B. Costil : "J'ai une grande confiance en nos dirigeants et notre coach"

B. Costil : "J'ai une grande confiance en nos dirigeants et notre coach"

Le - Interview - Par

Entraînant capitaine des Girondins de Bordeaux, malgré la saison pourrie du club, le gardien de but Benoît Costil (31 ans, sous contrat jusqu'en juin 2021) expliquait sur BeIN Sports pourquoi il avait tant foi en l'avenir du FCGB et de son nouveau projet :

"La saison prochaine, oui, il nous faudra avoir plus d'expérience. Après, pour être totalement honnête avec vous, j'ai une grande confiance en nos dirigeants et puis en notre coach. Vraiment. Depuis qu'ils sont arrivés, ils changent déjà des choses petit à petit et ça va dans le bon sens, donc c'est hyper important. Moi, je suis persuadé que le projet il est bon et qu'à l'avenir on va avoir une équipe beaucoup plus compétitive. Aujourd'hui, c'est dur de dire qu'on ne l'est pas, car c'est... voilà. Vis à vis de mes coéquipiers et de moi - car je m'intègre dedans - c'est compliqué, mais on a des manques, clairement. Et c'est vrai que 2-3 joueurs d'expérience nous feraient le plus grand bien.

(Ce que j'aime chez le nouveau coach ?) Bah, il sait où il veut aller et avec qui il veut y aller. Il est très rigoureux, minutieux dans le travail et puis, comme vous avez pu le constater, même si les résultats ne sont pas encore là pour nous, pas extraordinaires, il y a une philosophie, un concept de jeu différent d'avant, de ce qu'on a connu dans le passé. C'est hyper intéressant, on travaille beaucoup. On a déjà fait beaucoup de progrès dans la compréhension de ce concept, maintenant il faut aller encore plus loin, élever nous notre niveau pour assimiler au mieux et au plus vite les choses, le système. Mais au quotidien, c'est vraiment intéressant, ça travaille beaucoup, c'est rigoureux. Après, attention, quand je dis ça je ne dis pas qu'avant il n'y en avait pas, mais maintenant ça travaille encore mieux. Et donc, moi, je me projette à 200% dans le projet du coach et de la nouvelle direction.

(...) (Comment je ressens les doutes de l'extérieur ?) Non, je ne ressens pas de flou ou d'impatience. De ma position, en tout cas, en tant que joueur, je ne vois aucun flou : tout est carré, à la fois avec la nouvelle direction et le coach. Il faut juste un petit peu de patience, voilà. Et ça, vu qu'en plus la saison est dure, ce n'est pas facile à faire comprendre... Mais moi, je me veux ambitieux. Je suis obligé. Et en plus je suis persuadé que le projet est solide, fiable, fait avec beaucoup de compétences. En plus, ce sont des gens vraiment bien et honnêtes, ce qui est très important."

B. Costil : "J'ai une grande confiance en nos dirigeants et notre coach"

Contenu sponsorisé

En continu