H. Varela parle des rapports club - supporters et de la politique sportive

H. Varela parle des rapports club - supporters et de la politique sportive

Le - Interview - Par

Confirmant lui-même son rôle de 'directeur sportif officieux' du club des Girondins de Bordeaux ("Je suis en charge de la stratégie sportive et fais en sorte d'amener les gens que l'on souhaite à différents postes"), mais sans en avoir le titre puisque "(Il est) partenaire de GACP, pas un employé de Bordeaux", le Portugais Hugo Varela s'est confie en longueur au journal L'Équipe sur la politique sportive du club, dont il est donc le directeur.

Voici ses phrases majeures concernant...

Les relations FCGB - supporters :

"Beaucoup de mensonges ont été dits quand on achetait le club et qu'on ne pouvait pas s'exprimer en raison d'un accord confidentiel (avec M6). Aujourd'hui, les relations avec les supporters elles sont très bonnes, honnêtes et claires. Leur priorité, c'est que le club remporte des succès."

La cellule de recrutement :

"Elle est composée de 5 ou 6 personnes. Et il y en aura 6 ou 7 de plus. On veut couvrir encore mieux le marché français, parce qu’il y a un gros potentiel qui n’est pas suffisamment exploité. (...) Il y a différentes façons d’avoir un joueur* : un prêt ou du travail de scouting pour trouver un joueur qui n’est pas encore connu et lui faire de la place."

*ici, Varela est questionné sur le poste d'attaquant de pointe, où l'idée d'avoir un joueur reconnu capable de marquer 20 buts par saison cristallise, au moins chez les supporters, beaucoup d'attention ; évidemment. 

La place de la formation :

"Une partie de notre projet est basé sur l’académie. On veut aussi construire un département technique qui va nous aider à créer un modèle de jeu. On veut sortir tout le monde de sa zone de confort et la seule chose à faire est d'amener des gens pour secouer tout ça."

H. Varela parle des rapports club - supporters et de la politique sportive

En continu