Benoît Costil : "Mathématiquement, il n'y a rien d'acquis"

Benoît Costil : "Mathématiquement, il n'y a rien d'acquis"

Le - Réactions - Par

La radio des Girondins, GOLD FM, propose une réaction du gardien et capitaine des Marine et Blanc, Benoît Costil, suite à la défaite à domicile contre Angers (0-1, 35ème journée de Ligue 1).

Celui qui a par ailleurs assuré vouloir rester Bordelais l'an prochain, fait l'auto-critique de l'équipe après ce match raté, encore une fois...

"Quand, déjà, vous n'avez pas la bonne attitude, et ensuite quand avec le ballon vous n'êtes pas bon, pas disponible et pas généreux dans les efforts, vous êtes une équipe qui est en difficulté contre n'importe quelle autre. Je vous l'ai déjà dit à plusieurs reprises et cela s'est confirmé... Voilà. La saison est très longue et usante dans les têtes, aussi, donc c'est vrai qu'il y a une certaine fatigue mentale. Malgré tout, on ne doit pas produire ce que l'on a produit en première mi-temps, même si la deuxième est loin d'être très bonne non plus. (Comment l'expliquer ?) C'est une grosse faute de notre part, on a été en dessous en tout, à commencer par l'attitude.

(Le maintien ?) Huit points d'avance sur le 18ème à trois journées de la fin ce n'est pas rien comme marge, mais mathématiquement il n'y a rien d'acquis, donc il y a toujours une menace. Après, je dirais qu'avec notre prestation contre Angers on dramatise un peu tout, mais - même si je suis positif pour l'avenir - heureusement que la saison s'arrête dans trois matchs. Je me demande où on serait avec un mois à jouer en plus... Mais il faut s'accrocher et montrer un autre visage pour repartir de l'avant, avec du travail au quotidien. Le problème c'est nous, c'est les joueurs. Aussi, les équipes adverses travaillent bien et analysent notre jeu, nos qualités, nos failles. Et nous, on doit plus travailler, car même si Angers est une bonne équipe, bien organisée, on se doit de faire beaucoup mieux. Et là, il n'y avait rien... Donc c'était impossible de les mettre en danger. Il faut réagir dès le prochain match, à Lille.

On reste sur 4 défaites à présent, donc c'est sûr que les observateurs et les médias ne vont pas se réjouir, sauter au plafond. Il faut être lucide.. Moi, je me veux positif et ambitieux pour la saison prochaine et la suite, avec une grande confiance en nos dirigeants, car le travail qu'ils font est top et le projet est top. Je crois aussi beaucoup dans les concepts du coach, qui est vraiment bien. Maintenant, on a quand même une saison à finir, et ça c'est le plus compliqué, mais on essayera de repartir, même si le déplacement que nous avons à Lille il ne sera... pas facile. (Comment rebondir ?) C'est une prise de conscience individuelle à avoir, être pro et faire preuve de rigueur. Tout simplement."

Benoît Costil : "Mathématiquement, il n'y a rien d'acquis"

Contenu sponsorisé

En continu