F. Brunet : "Le club ne pourra rester sans une personnalité qui l’incarne"

F. Brunet : "Le club ne pourra rester sans une personnalité qui l’incarne"

Le - Ultramarines - Par

D'une part en réponse à ceux critiquant les Ultramarines Bordeaux 87 de ne pas plus siffler les joueurs (ou autres) en cette saison pourrie mais bientôt terminée et d'autre part en développant un avis plus personnel, Florian Brunet, porte-parole des UB 87, écrit ne pas vouloir tirer sur l'ambulance qu'est l'équipe actuelle puis - surtout - attendre que le FC Girondins de Bordeaux soit incarné par son président. Il sous-entend donc que ce n'est pas ou pas assez le cas avec Frédéric Longuépée, arrivé ces derniers mois à la présidence du club au scapulaire :

"Concernant la réaction du Virage Sud, quel intérêt de pourrir des mecs qui n’ont guère de talent et qui pour la plupart ne seront bientôt plus là ? Après tout, le manque de talent n’est pas condamnable... Nous prenons notre part à la reconstruction, tirer sur l’ambulance ne sert à rien.

(...) En tout cas et nous l’avons déjà répété plusieurs fois, le club ne pourra rester ainsi sans une personnalité qui l’incarne. Le rôle d’un président est de défendre l’institution et la faire respecter. Cet aspect-là doit rapidement être modifié..."

F. Brunet : "Le club ne pourra rester sans une personnalité qui l’incarne"

Contenu sponsorisé

En continu