Till Cissokho : "Une fierté pour moi et ma famille"

Till Cissokho : "Une fierté pour moi et ma famille"

Le - Réactions - Par

Suite à sa première titularisation en pro, hier sur le terrain de Saint Étienne (défaite 0-3, 32ème journée de Ligue 1), le jeune défenseur des Girondins de Bordeaux, Till Cissokho (19 ans), a donné sa réaction, entre sa satisfaction personnelle et ses regrets collectifs.

"C'était une fierté pour moi et ma famille, car c'était un objectif que je voulais atteindre durant cette année. Après, collectivement, le premier but nous a tués, on s'est relâché après et on a encore beaucoup de boulot jusqu'à la fin de la saison. On espère gagner le plus de matches possibles. Durant la semaine, j'avais déjà un peu senti que je jouerai, et ça s'est confirmé le matin du match. Le coach ne l'a pas dit officiellement, mais je m'y attendais et m'étais préparé pour ça. Le penalty ? Je ne sais pas du tout... Il y a une main - de Sergi (Palencia) je crois -, après c'est la VAR... On ne peut rien faire, c'est l’arbitre qui décide. Moi, j'ai fait ce que j'ai pu et donc c'est quand même une belle expérience, malgré la défaite. Maintenant, il faut encore que je travaille dur pour espérer faire encore 2 matches, 3 matches, etc. Le coach avait dit, dans sa causerie, aux autres de me mettre en confiance, alors je tiens à remercier mes coéquipiers, qui m'ont vraiment bien mis en confiance, ce qui m'a permis de faire un match correct.

Les conseils de Jules Koundé ? Oui, mais bon, je le connaissais déjà d'avant, car j'avais joué en équipes de jeunes avec lui. Franchement, il m'a bien épaulé et mis en confiance. C'est un super mec. Benoît Costil ? Oui, aussi, mais c'est notre capitaine quoi : un bon leader, positif, alors c'est une fierté de jouer avec lui."

(Source : GOLD FM)

Till Cissokho : "Une fierté pour moi et ma famille"

En continu