Florian Brunet : "Ils ont publiquement dit viser la Ligue des Champions"

Florian Brunet : "Ils ont publiquement dit viser la Ligue des Champions"

Le - Interview GA - Par

Sur RIG, vendredi, dans l'émission radio 'Girondins Analyse' (podcast ICI), le porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, Florian Brunet, a partagé ses questions et ses espoirs concernant la nouvelle direction des Girondins.

Reparlant des promesses niveau mercato faites par Hugo Varela, qu'il considère en pratique comme le 'vrai' président du FCGB, Florian explique qu'en attendant la réalisations de celles-ci il voit des premiers signaux sportifs positifs (et d'autres moins, concernant l'extra-sportif) et note, sans savoir trop quoi en penser encore, que les nouveaux dirigeants sont très ambitieux :

"Avec Joe DaGrosa et Hugo Varela on est quand même, incontestablement, sur des gens qui ont du charisme. Et face à nous, on n'a pas toujours eu l'habitude d'avoir des gens - je pense à Imbault, ou à notre ami Deveseleer - sains, francs, agréables et surtout à l'écoute. Pour l'instant, Joe DaGrosa et Hugo Varela ont été corrects et s'y sont bien pris avec nous. C'est à dire que quand on a rencontré DaGrosa, avec qui on avait rendez-vous, on avait préparé un texte, en anglais, qu'on lui avait lu. Nous étions trois leaders ultramarines, et j'avais tenu à le lire, moi, car Laurent (Perpigna) était là et c'est plus celui qui adoucit les angles quand moi je suis un peu plus méchant. DaGrosa, même si je pense qu'il avait rarement été secoué comme ça, il nous a écoutés longuement, il a tout encaissé, sans nous couper, et il nous a répondu des choses réconfortantes, allant dans notre sens. Et pareil ensuite. Lors de toutes nos premières discussions, de plusieurs heures, avec Varela et DaGrosa, le discours tenu nous convient.

Les premiers signaux, ils ne sont pas mauvais : la discipline sur un cas comme Karamoh, le départ de Deveseleer, le prix des abonnements en Virage Sud qui reste bas, le tee-shirt 'Mets de l'huile' ridicule qui a vite été retiré, la remise de l'institution au centre de tout, le développement de la formation... Et au-delà de tout ça, on a l'impression que les dirigeants s'y prennent pas le bon bout. (...) Le mercato fait cet hiver nous a quand même un peu déçus, mais sur le papier les choix d'Adli et de Bellanova ne sont pas stupides, comme celui de Mexer - même si on nous dit qu'il a un souci au genou -. Puis Sousa et Macia - même s'il a des zones d'ombre - ce n'est pas vilain comme signaux. Donc les signaux, pour l'instant, et même si ça ne se concrétise pas sur le terrain, ils ne sont pas mal du tout. Mais ça demande confirmation, et notre discours va évoluer sur les trois prochains mois. Réellement.

Les promesses qu'Hugo Varela est venu nous dire au local, on ne les révèle pas. Il ne nous a pas dit de ne surtout pas les dire. Quand il est venu à notre local pour parler, il venait parler aux représentants du Virage Sud, et nous on n'a pas d'accord de confidentialité... (...) Sur les moyens financiers, oui, on s'interroge vraiment... Mais Hugo Varela est venu faire quelque chose... Il a vraiment confiance. Mais on se pose des questions. Comment ils peuvent venir nous annoncer ça, à notre local ? Ils nous annoncent deux têtes d'affiche au mercato, le Top 5, et ensuite... C'est pas mal non plus ce qu'ils visent sur les saisons à venir. Ils ont quand même publiquement dit - donc ce n'est pas un secret - qu'ils visaient la Ligue des Champions (d'ici 2021-22, NDLR). Donc ça veut dire quoi tout ça ? Soit on nous prend pour des ânes, soit ils veulent se faire mousser, ou soit ils sont complètement stupides - ou super malins - ; soit ils ont des ronds. Alors on verra. Mais s'ils visent la Ligue des Champions sans avoir d'argent... S'ils s'imaginent pouvoir y arriver sans investir, avec que des jeunes... Ce sera compliqué. Mais sur ce point, on a beaucoup appuyé : il faut aussi des joueurs confirmés, et donc y mettre le prix. Mais en tout cas, il y a de vraies interrogations, toujours, sur la réelle surface financière de nos nouveaux propriétaires. Pour l'instant, je trouve que c'est trop tôt pour avoir une idée là-dessus."

Florian Brunet : "Ils ont publiquement dit viser la Ligue des Champions"

En continu