Tibo (UB 87) : "Sans nous, l'abonnement en Virage Sud coûterait 200 euros"

Tibo (UB 87) : "Sans nous, l'abonnement en Virage Sud coûterait 200 euros"

Le - Interview GA - Par

En plus de Florian Brunet, un des porte-parole les plus expérimentés et reconnus du Virage Sud et des Ultramarines, il y avait aussi 'Tibo' ; un autre leader UB ; qui était présent, hier soir, dans 'Girondins Analyse' (radio RIG, podcast dispo ICI).

Celui-ci, qui est surtout actif sur l'animation du Virage Sud (organisation des tifos, notamment), a fait le point sur les ennuis que les Ultras bordelais ont eu avec la justice, ces derniers mois, mais aussi sur le rôle majeur des UB pour faire en sorte que les abonnements en Virage restent à des prix accessibles :

"On a dépensé énormément d'argent et eu 7 interdictions de stade par rapport aux arrêtés d'interdiction de déplacements enfreints la saison dernière. Mais du coup, je considère que notre combat a été bénéfique et a fait bouger les choses. Cette année, on a pu aller à Nantes, à Strasbourg et à Marseille - même si on n'a quand même pas pu y aller car le Vélodrome était à huis clos par rapport à un jet de pétard des Marseillais -. En tout cas, on a vraiment bien fait de transgresser ces interdictions. Surtout que, grâce au gros travail des avocats, et je voulais donc les remercier, on a eu 7 interdictions de stade, sur 70 personnes convoquées devant la justice. Donc 1 sur 10, c'est un bon rapport, du bon travail. Par contre, ça nous a coûté 40 000 euros de frais d'avocats. Et c'est aussi pour ça, il faut le préciser, que cette saison - enfin, la saison dernière -, le Virage Sud n'a pas fait beaucoup d'animations en tribunes. Vous ne vous en êtes peut-être pas trop aperçus, mais nous on le sait, donc on peut le dire. On a fait que deux grosses animations dans le Virage Sud car on a dépensé notre argent en frais de justice. Maintenant, c'est payé, c'est fini, saison terminée, on passe à une nouvelle étape."

"Après, pour le futur, si vous voulez nous soutenir, prenez votre cotisation aux Ultramarines et abonnez-vous avec nous en Virage Sud. C'est 160 euros pour un nouvel abonnement et 135 pour un réabonnement. Et si ça coûte ces prix-là, je tiens à le préciser, c'est grâce à nous. Vraiment. Je vous le dis sans aucune prétention, mais si il n'y avait pas les Ultramarines l'abonnement en Virage Sud coûterait 200 euros. Et il y aurait encore moins de monde au stade... Et ce que je dis là, c'est incontestable, c'est juste un fait indiscutable : si les abonnements et réabonnements au Virage ils coûtent 160 euros et 135 euros, c'est grâce aux Ultramarines. On se bat depuis des années pour garder ça."

Tibo (UB 87) : "Sans nous, l'abonnement en Virage Sud coûterait 200 euros"

Contenu sponsorisé

En continu