Toutes les analyses de Paulo Sousa après Bordeaux - Genoa (2-3, en amical)

Toutes les analyses de Paulo Sousa après Bordeaux - Genoa (2-3, en amical)

Le - Réactions - Par

Grâce à Sports Inside (radio CHU), voilà donc les mots de Paulo Sousa, coach des Girondins de Bordeaux, après le duel d'hier, synonyme de 5ème défaite en 6 matches amicaux du FCGB, contre le Genoa (2-3, au stade René Gallice).

"L'équipe a beaucoup créé et a encore montré, comme lors de tous nos derniers matches, de la personnalité. On est souvent arrivé sur le but adverse en se créant des opportunités de buts. Après, le Genoa était très équilibré et expérimenté, surtout face à notre milieu de terrain très jeune. On a pris des risques, oui, car l'organisation de nos espaces n'était plus la même, qu'on a étiré les distances entre nous, alors l'adversaire a pu contre-attaquer. Dans le foot, les erreurs individuelles arrivent, mais ça rend les choses plus dures. Pour gagner, on doit faire mieux, se créer encore plus d'occasions de buts, mais l'équipe s'en procure déjà plus que l’année dernière. On espère que ça reviendra dès le début du championnat, car la plupart de nos joueurs se connaissent et peuvent faire un match complet avec nous, même s'il faut aussi du temps pour certains, mais il y a déjà une bonne intensité, les joueurs sont plein de concentration grâce au travail de la préparation.

Il faut rassurer les supporters, leur donner la bonne information : on essaye de s'entraîner au maximum, que les joueurs soient concentrés. On doit construire - comme déjà dit - cette année, les fondations pour l'avenir, et pour ça, on doit déjà rivaliser maintenant, aller le plus haut possible. Pour cela, il nous manque encore des joueurs... Après, on ne doit pas se mettre une idée de classement en tête, parce qu’il manque beaucoup, principalement au niveau économique. Mais ça ne nous empêche quand même pas de vouloir rivaliser."

Toutes les analyses de Paulo Sousa après Bordeaux - Genoa (2-3, en amical)

Contenu sponsorisé

En continu