P. Sousa ne vise pas l'Europe dès 19-20 et confirme qu'il y a peu d'argent

P. Sousa ne vise pas l'Europe dès 19-20 et confirme qu'il y a peu d'argent

Le - Interview - Par

Parlant à Lusa, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux, Paulo Sousa, (ré)explique qu'il est venu pour un projet et que ce projet est à moyen voire long terme, commençant par une période... difficile, qui reste encore à venir car il n'y a pas beaucoup d'argent pour démarrer. Mais cela n'empêche pas l'ambition... future :

"C'était la première fois que je décidais de participer à un projet presque à la fin d'un championnat. J'ai trouvé chez certains joueurs un potentiel plus grand que ce que j'avais initialement pensé, mais pour d'autres ce fut l'inverse. Bordeaux, c'est un club en transformation, un monstre du football mondial endormi qui a besoin d'une restructuration et de fondations très solides. On doit permettre au club de concourir à nouveau au niveau de son histoire.

Ce dont on a parlé, avec la direction, avant que je signe - et ils étaient très clairs sur ce point-là -, ce n’est pas d’atteindre une place européenne dès la saison prochaine. Nous sommes derrière par rapport à d’autres équipes. C’est un club qui a été racheté il y a peu et l’enveloppe économique pour cette saison est très réduite. (...) Il ne suffit pas de deux ou trois mois. Se restructurer prend plusieurs années."

P. Sousa ne vise pas l'Europe dès 19-20 et confirme qu'il y a peu d'argent

Contenu sponsorisé

En continu