Romain Manci (sur ce que risquent les UB 87) : "On ne peut pas vivre après une telle sanction"

Romain Manci (sur ce que risquent les UB 87) : "On ne peut pas vivre après une telle sanction"

Le - Ultramarines - Par

Pour le site d'Eurosport, Christophe-Cécil Garnier et Frédéric Scarbonchi, les deux porteurs du projet 'Supps Par Terre', qui avaient déjà pris position sur le sujet, signent un papier sur "le quotidien des désobéissants supporters bordelais". L'article revient sur les soucis de répression qu'on subi les Ultramarines Bordeaux 87 lors de leurs récents déplacements.



Au cœur du récit, plusieurs leaders UB, dont Romain Manci, expliquent notamment : “Après le déplacement à Marseille, on est dans l’attente des sanctions. Chaque jour, trois mecs de chez nous iront à Marseille, ce qui fait 40 personnes en tout, sans compter notre avocat. (...) (Si condamnations, interdictions de stade et amendes) Il restera du monde (le groupe compte 1000 cartés, ndlr), mais on ne peut pas vivre après une telle sanction. C’est trop compliqué. Il faut compter une somme à cinq chiffres sans les amendes”.


(...)  A la suite de Nantes, on est aussi en attente de recevoir des IAS (interdictions administratives de stade, NDLR) vu que personne n’avait été en garde à vue. (...) Pour Strasbourg, quatre de nos membres ont reçu des convocations mais ce sont des membres qui résident en Alsace. Quand tu habites en Alsace, tu dépends de la région et, forcément, si tu y fais de la garde-à-vue, alors t’es convoqué là-bas. Eux, ils sont convoqués fin mars. Enfin, tous les présents à Strasbourg peuvent recevoir également une IAS, mais ce n’est pas encore le cas. Pour ces quatre concernés, le groupe prend en charge leur défense : on constitue des dossiers pour mettre en avant toutes les activités que l’on fait”.


https://www.zupimages.net/up/18/12/aeef.jpg


Tout ça pour avoir voulu aller au stade et encourage pacifiquement une équipe... Nouvelle illustration, donc, s'il en fallait encore, des dérives des relations actuelles entre supporters, Ligue et pouvoirs publics dans ce pays.


Romain Manci (sur ce que risquent les UB 87) : "On ne peut pas vivre après une telle sanction"

Contenu sponsorisé

En continu