Nicolas de Tavernost : "Nous partons en laissant le club en bonne santé et en excédent financier"

Nicolas de Tavernost : "Nous partons en laissant le club en bonne santé et en excédent financier"

Le - Vente des Girondins - Par

Bien moins bavard qu'Alain Juppé (maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole) mais également que Joseph DaGrosa (dirigeant de GACP, le repreneur), Nicolas de Tavernost (président d'M6, l'actionnaire sortant) a confirmé en conférence de presse que l'envie de vendre d'M6 était une décision forte de sa part et de celle de ses actionnaires :

"Nous ne partons pas à cause des résultats ou de difficultés, mais car c'est un choix d'entreprise, que j'ai souhaité, ainsi que les actionnaires du Groupe, car le football ce n'est plus notre priorité pour investir. Et nous avons donc entrepris, en prenant le temps, de chercher un repreneur, honnêtement et loyalement. Aucun investisseur français n'a pu être trouvé, mais les Américains de GACP se sont manifestés, ils étaient motivés et nous ont présenté un projet qui nous a semblé sérieux et intéressant pour l'avenir du club". 

NdT confie aussi que "Ce n'est pas facile de partir après 19 ans", mais indique sa confiance en l'avenir et promet de rester proche du club, au moins dans l'esprit : 

"Nous partons en laissant le club en bonne santé et en excédent financier cette année (grâce à la vente de Malcom pour 41M€ au FC Barcelone, NDLR). Pour que la reprise se passe correctement, nous avons donc pris autant de garanties que possible. (...) Nous resterons des supporters des Girondins, mais aussi et surtout attentifs et disponibles pour GACP, si ils en ont besoin."

Nicolas de Tavernost : "Nous partons en laissant le club en bonne santé et en excédent financier"

En continu