Alain Juppé assure que GACP est un repreneur solide financièrement et que le président sera français

Alain Juppé assure que GACP est un repreneur solide financièrement et que le président sera français

Le - Vente des Girondins - Par

En complément des ses premiers propos validant l'idée de la vente du FC Girondins de Bordeaux entre M6 et GACP (qui sera officielle pour de bon demain après vote des élus de la Métropole) et du discours enthousiaste de Joe DaGrosa, présent à ses côtés, le maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole, Alain Juppé, a rassuré concernant les capacités financières du fonds d'investissement américain et l'accord de JdG pour nommer un président français :

"Les indications que nous avons demandées et reçues sur la solidité financière de GACP sont très rassurantes, comme nous l'espérions, puisque c’est une société qui dispose d’actifs de l’ordre de 60 millions, ce qui est comparable à M6, et qui n’a pas de dettes. (...) Sur la gouvernance future du club ? J’ai là aussi obtenu un engagement précis, de la bouche de Monsieur Joseph DaGrosa, comme quoi la direction du club des Girondins sera confiée à un professionnel du football et non à un financier américain ou un un fan de baseball. Ce sera une personnalité française, qui sera à l’aise dans le monde du football français et européen."

Alain Juppé assure que GACP est un repreneur solide financièrement et que le président sera français

En continu