Les regrets de Claire Lavogez concernant les Bleues

Les regrets de Claire Lavogez concernant les Bleues

Le - Sélections - Par

Ambitieuse pour les Girondines et leur fin de saison, ainsi que leur marge de progression, la milieue Claire Lavogez, meilleure passeuse de l'équipe (5 assists + 2 buts en 19 journées de D1), a quand même un gros regret : celui de ne plus être appelée avec la France. En discussions pour prolonger à Bordeaux, l'ancienne lyonnaise aux 35 sélections en A, âgée de 24 ans, reparle de ce sujet pour GOLD FM.

"Dans l'ensemble, je trouve avoir fait de bons matches, même si j'ai parfois été déçue de moi. Mais j'ai toujours essayé d'être meilleure sur le match d'après. J'ai délivré pas mal de passes décisives, puis j'ai tenté de marquer sur coups de pied arrêtés, j'ai essayé d'aider mon équipe au maximum... Après, l'Équipe de France, c'était forcément toujours dans un coin de ma tête cette saison. Mais voilà, c'est comme ça et on ne peut pas faire autrement. Si c'était quand même un objectif ? Bien sûr. Il y a de la déception, mais c'est comme ça. Je ne suis pas dans la tête de la sélectionneuse (Corinne Diacre, NDLR)."

Pour la Coupe du Monde 2019, cet été, en France, l'attaquante bordelaise Viviane Asseyi (25 ans, 30 sélections en A, 5 buts) parait en pole pour être dans les 23, mais Claire Lavogez semble, malheureusement, s'être faite une "raison" : elle n'y sera pas. Et c'est bien dommage.

Les regrets de Claire Lavogez concernant les Bleues

En continu