Viviane Asseyi : "Il ne faut pas dormir, le foot ça va vite"

Viviane Asseyi : "Il ne faut pas dormir, le foot ça va vite"

Le - Sélections - Par

Venant d'atteindre, lors des récents matches amicaux des Bleues, la barre des 30 sélections en A, l'attaquante de Bordeaux, Viviane Asseyi, s'exprime pour L'Équipe, à l'approche du Mondial 2019... en France, que Vivi rêve de jouer.

"Quand on est en club, on ne pense qu'aux objectifs du club. Quand on arrive en Bleu, on pense aux objectifs de l'équipe de France. C'est vrai que tout le monde en parle deux fois plus. Mais nous, ça ne nous perturbe pas. Si on se prend trop la tête, si on se dit que la liste tombe bientôt, si on se demande : "Est-ce que je vais y être ou pas ?", on jouera forcément mal. Or, il faut être performant sur le terrain. Si tu l'es, il t'arrivera de belles choses.

(...) La concurrence, elle est saine. À l'entraînement, tout le monde est là pour s'encourager à chaque but. C'est bien pour tout le monde que la concurrence soit saine : c'est comme ça qu'on va toutes progresser. Cela ne peut que nous faire du bien. La meilleure jouera mais tout le monde aura donné le maximum pour jouer. Tant que la liste n'est pas dévoilée, personne n'est sûr. On peut avoir plein de surprises. On a déjà l'avantage d'être ici (sélectionnée pour la préparation), il faut saisir cette chance-là. Il ne faut pas dormir, le foot ça va vite, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers."

Viviane Asseyi : "Il ne faut pas dormir, le foot ça va vite"

En continu