Claire Lavogez "ne connai(t) pas les raisons" de ses absences en Bleu

Claire Lavogez "ne connai(t) pas les raisons" de ses absences en Bleu

Le - Sélections - Par

Elle disait en rêver encore, il y a peu de temps, mais à environ 100 jours du Mondial 2019 à domicile, elle ne semble malheureusement plus y croire (même si les Bleues ont perdu 0-1 contre l'Allemagne, hier). Découragée, dans les colonnes de La Voix du Nord, la joueuse du milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Claire Lavogez (24 ans, 3 buts en 35 sélections), qui n'a plus été convoquée depuis 2017 et jamais depuis l'intronisation de Corinne Diacre comme sélectionneure, déclare ainsi :

"J’ai tout mis en œuvre pour avoir ma chance chez les Bleues. La sélectionneure ne m’appelle pas et je n’en connais pas les raisons. Je pense avoir le niveau, ça m’attriste. À chaque fois qu’elle est venue voir jouer Bordeaux, j’ai tout donné pour lui montrer que je pouvais être appelée. Je n’ai pas eu cette chance. Quand elle vient ici, elle parle de Viviane (Asseyi) avec mon coach, mais elle ne parle pas de moi. J’ai essayé d’avoir une réponse à mes questions, j’ai essayé de l’appeler mais n’ai pas eu de réponse. Dans la tête de la sélectionneure, tout semble acté. Je ne pense pas que ce soit des raisons footballistiques qui font que je ne suis pas appelée. Des joueuses viennent me voir et me disent : 'Claire, t’as du talent, t’as le niveau', mais je n’ai pas ma chance. Et, au fond de moi, je sais que je n’y serai pas.

Je me souviens du jour où j’ai su que la France allait l’organiser. Je disais alors à mes proches : 'En 2019, j’aurai 25 ans, ce sera le moment parfait'. Toutes ces années, j’ai tout fait pour y être. Je vis loin de ma région et je donne tout pour le foot. C’est une réelle désillusion."

Claire Lavogez "ne connai(t) pas les raisons" de ses absences en Bleu

En continu