Les attentes de Florian Brunet (UB 87) pour la fin de saison 18-19 du FCGB

Les attentes de Florian Brunet (UB 87) pour la fin de saison 18-19 du FCGB

Le - Ultramarines - Par

Tout comme Alain Roche, l'ancien défenseur central des Girondins, de Paris, Auxerre et Marseille, le porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, Florian Brunet, a semble-t-il tiré un trait sur les ambitions du FCGB de jouer la Coupe d'Europe en 2019-20, grâce à une fin de championnat 2018-19 réussie. Un scénario que Florian juge peu probable, voyant d'autres priorités immédiates.

Propos de "l'un des porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, car (il n'est) pas tout seul" (et il insiste sur ça, avec le sourire) via ARL (émission 'Top Girondins') :

"Malheureusement, je crois que... Autant, l'année dernière il y a eu des facteurs pour qu'on réussisse à aller chercher la 6ème place et puis l'Europe, avec le côté grognard du coach (Gustavo Poyet, NDLR), un recrutement de joueurs matures (Soualiho Meïté et Martin Braithwaite, NDLR), et des équipes devant nous qui n'ont pas fait le boulot ; mais ça m'étonnerait que le miracle se reproduise cette année. Comme disait Alain Roche, je crois qu'il y a un peu trop de monde devant... Il aurait fallu aller gagner à Marseille pour se relancer, mais là, non. Et je pense qu'il faut malheureusement plus regarder derrière que devant. Et je crois surtout qu'il faut commencer le boulot de remettre l'institution au-dessus de tout, car je répète que c'est ça le premier chantier.

Il faut rebâtir les fondations pour retrouver un grand club, car le grand club est toujours là, mais il n'y a plus de grande équipe, et il faut faire comprendre à toutes les composantes du club que chacun, dans son rôle, doit être digne de l'histoire ; à commencer par les joueurs qui devront comprendre qu'avoir ce maillot est un honneur. Malheureusement, je crois que c'est ça la seule chose qu'on puisse attendre de la fin de saison ; plus les jeunes à lancer ! Maintenant qu'on a investi sur eux, et vu qu’apparemment ils sont si forts que ça, il faut y aller, ne pas attendre. Mais malheureusement, cette saison est une transition."

Les attentes de Florian Brunet (UB 87) pour la fin de saison 18-19 du FCGB

Contenu sponsorisé

En continu