A. Roche : "Entre le discours du nouvel actionnaire et ce recrutement..."

A. Roche : "Entre le discours du nouvel actionnaire et ce recrutement..."

Le - Anciens - Par

Pessimiste (ou peut-être juste réaliste, malheureusement ?) sur la fin de saison 2018-19 des Girondins de Bordeaux, l'ancien défenseur central bordelais, Alain Roche, se montre aussi critique, ou plutôt dubitatif, sur le mercato réalisé en janvier par le FCGB.

Via ARL (émission 'Top Girondins') :

"Je pense qu'à cette époque de l'année on fait peu d'affaires mais plus souvent des conneries, pour l'avoir vécu au Paris Saint-Germain à une certaine époque, mais il n'y a pas de recette miracle et à part Monaco qui a mis ses moyens pour recruter des joueurs d'expérience... Après, un club comme Saint-Étienne, sans leur mercato d'hiver intéressant de l'an dernier, peut-être qu'ils ne se sauvent pas. Donc ça dépend. On ne peut pas dire que le mercato d'hiver est bien ou pas, car parfois ça aide et parfois ça peut casser un groupe. Quand on recrute à cette époque de l'année, il faut faire très attention à ça : ne pas avoir quelqu'un qui perturbe le groupe là depuis six mois avec vous. Donc vous êtes sur un fil. Mais il y a des situations où vous avez besoin de recruter : quand vous êtes en grandes difficultés, comme Monaco cette année ou Sainté l'an dernier. Là, Bordeaux, c'est plus un recrutement pour la suite, pour la saison prochaine, et qui n'est pas fait pour maintenant.

Je ne peux pas croire que recruter Adli, Maja, Cardoso (pour la réserve, NDLR) et Bellanova ce soit pour amener l'équipe en Europa League. Adli, il n'a pas encore joué avec l'équipe professionnelle du PSG, Maja je ne sais pas ce qu'il a fait à Sunderland, mais un Anglais qui débarque en France - à part Chris Waddle à Marseille, mais il avait déjà 25 ans ! - j'ai des doutes. Puis Cardoso arrive, à 24 ans, pour renforcer la réserve, donc je voudrais qu'on m'explique pourquoi on prend un joueur de cet âge, au détriment des jeunes de la formation... Voilà. Enfin, Bellanova est un bon espoir italien. Mais pour lui comme pour les autres, ce recrutement est fait pour dans 6 mois, pas pour maintenant, c'est tout. C'est un recrutement d'avenir, et j'espère qu'ils ne sont pas trompés. Mais attention, à mettre que des jeunes, on sait ce que ça a fait Monaco, donc vigilance... Après, moi j'aime beaucoup Bordeaux, je n'oublierai jamais ce que j'ai fait ici, mais entre le discours du nouvel actionnaire qui parle de jouer les premiers rôles, de concurrence le PSG, et ce premier recrutement fait, on est un peu déçu... Gare à la communication. Il aurait peut-être mieux valu dire qu'on allait faire du Nice, voire du Monaco, et attendre de voir ce que ça donnait."

A. Roche : "Entre le discours du nouvel actionnaire et ce recrutement..."

Contenu sponsorisé

En continu