L'agent de P. Sousa attend, lui aussi, que la direction du FCGB investisse

L'agent de P. Sousa attend, lui aussi, que la direction du FCGB investisse

Le - Mercato - Par

Contacté par TuttoMercatoWeb, l'agent Hugo Cajuda, qui gère notamment les intérêts de Paulo Sousa, coach des Girondins de Bordeaux, a répondu aux critiques de... Marc Vanhove, le patron de 'Bistro Régent', sponsor principal du FCGB, doutant du projet du club et du choix fait avec le Portugais.

"Celui qui a parlé comprend probablement beaucoup la cuisine, mais le football n’est pas pour lui, il n'y comprend rien. S'il dit que lorsqu'il regarde le CV de Paulo Sousa, il ne voit rien de spécial, cela signifie que pendant qu'il lisait il était distrait par la préparation d'une omelette. Paulo est un gagnant qui a remporté des trophées dans trois pays différents (Suisse, Israël et Hongrie), dont quand même deux championnats, des coupes et des supercoupes. Mais tout le monde pense comprendre quelque chose à propos du football mais c’est très loin de la réalité, donc mon conseil pour lui est de retourner dans la cuisine et de commencer à parler de sujets qu'il connait bien, comme les gâteaux."

Cependant, s'il défend logiquement Sousa, Cajuda met à son tour la pression sur la direction des Marine et Blanc, dont l'ancien entraîneur de la Fiorentina et du FC Bâle attend du soutien concret lors de la fin du mercato ; c'est à dire des recrues pour renforcer le domaine sportif du club

"Moi, je n'ai pas à commenter ce que Bordeaux investit ou n'investit pas sur le marché. Cela ne fait pas partie de mes fonctions. Je ne peux pas parler pour Paulo Sousa, et je ne parle pas pour lui, mais ce que je peux dire avec certitude c’est que Paulo est reconnu comme un technicien de haut niveau et a choisi Bordeaux pour gagner. Il a de grands projets pour l'équipe et pour sa carrière et a donc été très clair sur ça dès sa venue. Il est venu à Bordeaux pour les grandes ambitions des propriétaires du club. Paulo est un gagnant et comme vous pouvez l’imaginer il ne veut certainement pas participer à la lutte pour ne pas être relégué

Jusqu'à présent, la réalité que nous devons admettre est qu'il y a vraiment peu d'investissements. Ce que j’ai à dire, c’est que Paulo Sousa a eu l'assurance que la direction était prête à faire de gros investissements pour l'aider à travailler et à renforcer son équipe. Si les choses ont changé maintenant et que le club n'a pas la possibilité d'investir ce qu'il pensait, je pense que les objectifs finaux doivent aussi être adaptés à ce changement de cap. Mais on verra ce qui va se passer au cours des dix derniers jours du mercato. Bordeaux a un directeur sportif assez expérimenté qui connaît très bien la dynamique des transferts et les propriétaires peuvent peut-être faire un effort pour soutenir leur entraîneur. Je l'espère."

L'agent de P. Sousa attend, lui aussi, que la direction du FCGB investisse

Contenu sponsorisé

En continu