C. Dugarry : "Mon chambrage, personne ne l'a mal pris ni ne s'est vexé"

C. Dugarry : "Mon chambrage, personne ne l'a mal pris ni ne s'est vexé"

Le - Anciens - Par

Chambrant Rio Mavuba (entre anciens joueurs bordelais) sur le fait qu'il était un joueur qui courait beaucoup et n'avait pas de talent, Christophe Dugarry s'est vu demander, hier sur RMC, s'il n'avait pas eu des soucis humains avec des coéquipiers à cause de son caractère moqueur. La réponse du concerné, amusé par la question :

"Bah non, mais pourquoi ? Là, Rio, je sais qu'il ne va pas se vexer, car je l'adore ce petit, je l'ai vu naître (rire) ! Il me doit une partie - une toute petite partie - de sa carrière ! Et puis je ne suis pas méchant, je rigole. Donc ça va. Si je choisis mes cibles ? Oh, non. Là, pour Rio, je n'avais pas prévu. Mon histoire avec Eduardo Costa ? Ah non, là c'était autre chose. Mais même... C'était rien. Comme avec Gaëtan Huard, aussi, avec qui je suis encore pote et que je vois... Nan mais en tout cas, sur du chambrage, personne ne l'a jamais mal pris ni ne s'est vexé. Après, il y a des âmes un peu fragiles, mais dans un vestiaire de foot avec 25-30 mecs faut pas être fragile, donc tu te moques, tu chambres. Ça fait partie du jeu. Puis je ne suis pas un méchant."

Sacré Duga...

C. Dugarry : "Mon chambrage, personne ne l'a mal pris ni ne s'est vexé"

En continu