Rio Mavuba : "Je n’ai pas vécu une vie ordinaire et je voulais laisser une trace pour mes enfants"

Rio Mavuba : "Je n’ai pas vécu une vie ordinaire et je voulais laisser une trace pour mes enfants"

Le - Anciens - Par

Le site du journal 'Le Parisien' parle du livre bientôt a paraître* de... Rio Mavuba, ancien milieu défensif des Girondins de Bordeaux et de Lille, ses deux clubs principaux, qui retrace sa carrière et son vécu personnel particulier.

L'homme de 34 ans, lequel est désormais retiré du monde professionnel, explique notamment dans quelles conditions administratives il a vécu la première de ses 13 sélections en équipe de France A, en 2004, alors qu'il jouait à peine en pro au FCGB :

« Je n’ai pas vécu une vie ordinaire et je voulais laisser une trace pour mes enfants. Ça leur fera de la lecture (sourire). En fait, je voulais raconter des choses qui résonnent dans l’actualité et puis donner de l’espoir à certaines personnes. Ma naissance, en mer, sur un bateau de migrants ? Le truc, c’est que j’en avais parlé à mes débuts mais, ensuite, cela a été déformé. On disait que j’avais grandi seul, sans famille, ou sans ma maman de cœur. Comme si mon entourage n’existait pas. Alors, j’ai refermé cette bulle car cela ne me convenait pas.

(...) Ma première en Bleu ? Je n'avais qu'une carte de réfugié politique. J'ai été un Bleu sans papiers. Contre la Bosnie (le 18 août 2004), c'était un match amical, donc j'ai pu jouer. Mais, ensuite, il y a eu deux matches officiels que je n'ai pas pu disputer. J'ai dû attendre de recevoir mon passeport pour aller rejouer. C'était contre l'Irlande. Là, j'étais français. Comme les autres. » 

* "Capitaine de ma vie", sortie le 15/11, aux Éditions Solar.

Rio Mavuba : "Je n’ai pas vécu une vie ordinaire et je voulais laisser une trace pour mes enfants"

Contenu sponsorisé

En continu