Christophe Dugarry raconte la fois où le président Claude Bez l'avait convoqué pour le "défoncer"

Christophe Dugarry raconte la fois où le président Claude Bez l'avait convoqué pour le "défoncer"

Le - Anciens - Par

Dans 'Le Vestiaire', hier soir, sur RMC Sport, l'ex attaquant formé aux Girondins, Christophe Dugarry, a raconté ses souvenirs de l'ancien président du club, l'illustre Claude Bez.

"Si j'ai connu Claude Bez ? Ah ça... Oui, bien sûr ! Moi, il me faisait peur, oui. J'ai souvenir que la première fois qu'il m'a convoqué, quand je jouais avec les jeunes girondins, que j'avais 16 ans, et que je m'étais pris un carton rouge pour m'être engueulé avec l'arbitre à cause de mon caractère de con... Je suis convoqué dans le bureau de Claude Bez, avec le directeur sportif de l'époque, Didier Couécou, et mon père. Nous étions tous les trois dans son bureau, et Claude Bez, avec sa grosse moustache - alors que moi je n'étais déjà pas fier -, il tapait sur son bureau avec une règle. J'ai pris un bouillon. Et je voyais mon père, à côté, qui rigolait, il était trop content. Mais moi j'ai eu peur. Bez me dit : 'Tu te prends pour qui ?', 'Tu crois quoi ?', 'Ici c'est mon club', 'Tu penses que tu vas faire le malin ? Petit con, tu te prends pour qui à te la ramener car tu sais faire trois jongles ? T'es zéro, tu vaux rien ! Fais encore un truc comme ça et je te vire du club !'. Il m'avait défoncé. Il m'avait tué. C'était hard."

Christophe Dugarry raconte la fois où le président Claude Bez l'avait convoqué pour le "défoncer"

En continu