"C’est un pari qui unit les deux hommes (Claude Bez et Marius Trésor) et, surtout, leur parole"

"C’est un pari qui unit les deux hommes (Claude Bez et Marius Trésor) et, surtout, leur parole"

Le - Anciens - Par

Le site officiel de notre cher FC Girondins de Bordeaux publie un excellent portrait d'un de ses anciens illustres joueurs : Monsieur Marius Trésor ! Aujourd'hui consultant pour les médias du club (TV et radio), l'ex coach adjoint de la réserve des Marine et Blanc n'a finalement - et c'est évidemment rappelé dans le récit - pas joué si longtemps que cela à Bordeaux.


Le défenseur central international français y a quand même effectué 4 saisons, les 4 dernières de sa carrière sur le terrain, après un long passage à... l'Olympique de Marseille. Le site du FCGB remet ainsi le contexte en place : "Après un transfert manqué au F.C. Bayern Munich et quelques mois sans jouer, celui qui affiche plus de trente années au compteur et que l’on donnait quasi fini pour le football, du côté du Sud-Est retrouve de sa superbe. Le mérite lui en revient, mais c’est également le fait du président Bez et de son staff dirigeant, qui ont cru en lui. C’est un pari qui unit les deux hommes et, surtout, leur parole. Le « deal » est simple : l’un propose un contrat avec paiement au match, et reconductible chaque année, et l’autre fait tout pour que le club soit européen en fin d’exercice ! Il faut alors se rappeler que Bordeaux n’a alors pas participé à une compétition européenne depuis plus de dix ans…".


https://www.zupimages.net/up/17/52/s3yl.jpg


Finalement, le 'Sacré Marius' jouera plus de 100 matches avec les Girondins, terminant sur le titre de champion de France 1983-84, le 2ème (sur 6) du club, le premier depuis 1950. Par la suite, dans ses reconversions, il ne quittera finalement jamais Bordeaux. Une belle histoire, née d'un pari un peu fou, sur le moment !


Portait à lire en intégralité ICI !


"C’est un pari qui unit les deux hommes (Claude Bez et Marius Trésor) et, surtout, leur parole"

Contenu sponsorisé

En continu