C. Dugarry : "L'OM restera dans mon cœur à vie, même si j'ai été très dur"

C. Dugarry : "L'OM restera dans mon cœur à vie, même si j'ai été très dur"

Le - Anciens - Par

Sur le ton de l'humour, en s'adressant à l'ex défenseur marseillais Éric Di Meco, à ses côtés en studio, l'ancien attaquant des Girondins de Bordeaux et de l'Olympique de Marseille, Christophe Dugarry, s'est encore moqué du projet de l'OM, alors que le club où il a évolué à la fin des années 90 - avant d'en partir pour revenir à Bordeaux, dans son club formateur - pourrait ne pas finir dans le Top 4 de la Ligue 1, loin de ses grandes ambitions affichées.

Mais Duga, qui ne plaisante probablement pas trop à ce moment-là, montre une affection pour Marseille qui ne va certainement pas plaire - encore une fois - du côté de la Gironde...

"Mon coup de cœur de la semaine, il est pour... pour toi Éric, et je te fais une déclaration d'amour (rire). Depuis que je me suis levé, ce matin, à 6 heures 30, j'y ai pensé. C'est même ça qui m'a fait me réveiller et me lever et je l'ai attendu toute la journée. En fait, j'ai de la compassion, franchement, de l'admiration même - et beaucoup -, pour toi et ceux qui y ont cru. Car ce que vous vivez depuis 2 ans et demi, mais c'est terrible. Vous vous êtes enflammés avec le Champions Project, McCourt, tout ça, plus les recrues : Payet, Garcia, Balotelli, Mitroglou qui allait progresser. Vous disiez que Duga était trop dur, qu'il balançait trop, qu'il ne laissait pas sa chance au produit... Mais au final.

Après, plus sérieusement, quoi qu'il se passe, Marseille restera dans mon cœur à vie, même si parfois j'ai été très dur avec ce club-là. J'ai encore des potes Marseillais, dont toi Éric, et je me mets à leur place. Vous vous êtes faits endormir avec cet OM Champions Project et j'ai de la peine pour vous. De la tristesse et de la compassion, même. Heureusement, par bonheur, ce qui sauve un peu le coup c'est que des jeunes comme Lopez et Kamara sont sortis du centre de formation et montrent assez de qualité pour jouer en Ligue 1. Alors voilà, mon coup de cœur est pour toi, Éric, et si tu veux m’appeler un soir car tu n'es pas bien et as besoin d'un truc, n'hésite pas !

Ils vont encore t'agiter le drapeau de la Ligue des Champions devant les yeux, comme depuis deux ans et demi - ils sont forts ces Américains ! -, mais ça n'accouchera encore de rien. Alors je suis très peiné pour toi, car je sais que tu as l'OM dans le cœur et dans le sang, comme bien d'autres. Mais les pauvres, et je suis sérieux, car ils se sont faits avoir par des Américains qui débarquent, là, comme s'ils avaient tout vu et tout connu alors qu'ils ont tout à faire. Si à Bordeaux ça risque d'être pareil ? Mais oui, je sais bien (il soupire)..."

Source : RMC, podcast de l'émission 'Team Duga' du 2 avril

C. Dugarry : "L'OM restera dans mon cœur à vie, même si j'ai été très dur"

En continu