Éric Di Meco : "Je trouve bizarres les propos de 'Duga', tu as l'exigence à géométrie variable"

Éric Di Meco : "Je trouve bizarres les propos de 'Duga', tu as l'exigence à géométrie variable"

Le - Médias - Par

Contradicteur (par choix ou pour attiser le débat ?) d'un Christophe Dugarry à nouveau bien dur (trop ?) envers les Girondins, c'est l'ancien joueur marseillais et monégasque (et presque girondin), Eric Di Meco, qui a dû défendre la position de Bordeaux et des autres clubs historique des Ligue 1, accusés par Dugarry de ne plus avoir d'ambition et d'exigence.


"Je trouve bizarres les propos de 'Duga', parce que, si je me souviens bien, ça a été l'un des plus virulents pour attaquer les nouveaux dirigeants de l'OM quand ils sont arrivés en promenant la Ligue des Champions et en montrant beaucoup d'ambition. Donc on ne peut pas avoir ce discours, il y a 6 mois ou 1 an, et dire aujourd'hui : 'Il faut que les dirigeants montrent de l'envie', alors que quand ceux de l'OM en ont montrée... Je ne fais pas une caricature, mais en l'espace de 6 mois tu dis tout et son contraire, avec l'histoire du 'Il faut respecter son histoire'. Mais l'histoire d'un club de foot, et même de clubs centenaires ; et c'est comme ça dans tous les pays ; fait que c'est très, très rare de rester au top niveau. En Angleterre, des équipes mythiques dans les années 70-80 sont en deuxième division, et elles n'ont plus de discours ambitieux aujourd'hui car elles ont été grandes un jour. L'histoire, ça ne veut parfois rien dire, elle est faite de hauts et de bas.


Mais aujourd'hui, on va imaginer, puisque c'est ce que tu veux, que les dirigeants de Bordeaux ou Saint-Étienne - qui sont pour moi, un peu en-dessous sportivement, dans les clubs prestigieux, par rapport aux 4 de devant : Paris, Monaco, Lyon et Marseille - arrivent pour que Monsieur Romeyer et Monsieur Martin nous disent : 'On veut se qualifier pour la Ligue des Champions, et on vise la troisième place'... Tu veux des discours ambitieux, Christophe ; mais là tu serais le premier à te moquer d'eux. Et aussi, j'ai du mal à comprendre comment Duga peut nous expliquer que les clubs d'aujourd'hui sont, par rapport au football qu'on a connu nous, sans exigence ; alors que tous les clubs sont devenus hyper professionnels. C'est quoi, en fait, l'exigence pour toi ? Qu'est-ce que tu entends par 'exigence' ? L'argent ?


http://www.zupimages.net/up/17/47/xxrx.jpg


Mais qui tu es, toi, pour dire à un investisseur qui a mis de l'argent dans un club qu'il doit vendre ses parts ? Tu décrètes ça, alors que tu ne sais pas si, peut-être, les offres qu'il a reçues ne correspondent pas à ce qu'il attend. Puis ça veut dire quoi, exactement, 'vendre les parts' ? Moi, je ne mets pas d'argent dans un club, donc je ne vais pas juger ceux qui en mettent et qui n'ont pas envie de vendre, parce que, sans doute, ils n'ont pas d'offres intéressantes. Il faut aussi se souvenir de ce qui s'est passé dans certains clubs, comme Grenoble, qui avait été vendu à des Japonais qui ont tout plombé... Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire, ou que c'est normal d'être éliminé par Videoton en tour préliminaire de Coupe d'Europe, mais on ne peut pas juger les investisseurs sans savoir les offres qu'ils ont éventuellement reçues ni de qui elles venaient. Donc tu ne peux pas dire 'Ils ne sont pas exigeants car ils n'ouvrent pas le capital'. Ça ne veut rien dire. Tu ne peux pas dire 'Ils ne sont pas exigeants car ils vont saluer les supporters'. C'était la fête des 30 ans des Ultras de Bordeaux. Puis qu'on aille saluer ou pas les supporters, quand on perd ou qu'on ne gagne plus depuis longtemps, on va se faire critiquer. Mais c'est normal d'aller saluer les supporters. On ne juge pas de l'exigence ou de l'implication d'un joueur sur ça. Ou alors ; et bien je ne comprends pas...


(...) Après, il ne faut pas non plus confondre le fait de faire n'importe quoi ou de se tromper sur un recrutement avec un manque d'exigence. Ou sinon, tous les clubs n'ont aucune exigence, car tous se sont ratés sur des recrutements. Certains clubs, aussi, ne peuvent pas forcément recruter les meilleurs joueurs et ils doivent tenter des coups ou bien prendre des seconds couteaux, par manque de moyens, comme Saint-Étienne qui est freiné par son salary cap pour garder ses finances hors du rouge. (...) Dans ce cas, tu dis quoi de Lille ? Ils ont un nouvel investisseur, ils ont pris un entraîneur réputé, avec Bielsa, ils lui ont donné des joueurs en fonction, et ils sont 19èmes... Donc ils n'ont pas d'exigence ? Je te rafraichis un peu la mémoire car tu as l'exigence à géométrie variable. Lille n'était quand même pas programmé pour être là, pour jouer la descente, et tu es moins exigeant avec eux. Ton discours ne tient pas la route, car tu devrais dire que le niveau d'exigence au LOSC n'est pas assez élevé vu que tu le dis pour des équipes qui sont 4 voire 3ème..."


Éric Di Meco : "Je trouve bizarres les propos de 'Duga', tu as l'exigence à géométrie variable"

Contenu sponsorisé

En continu