SM Caen : "Nous ferons tout pour te rendre hommage, nous inspirant de toi"

SM Caen : "Nous ferons tout pour te rendre hommage, nous inspirant de toi"

Le - Carnet Noir - Par

Avant un certain Caen - Nantes, en Ligue 1, le club normand a rendu à son tour un très bel hommage à l'ex attaquant révélé par les Girondins de Bordeaux (même si, paradoxalement, il a brillé dans tous les clubs où il est passé sauf au FCGB), Emiliano Sala, mort dans un accident d'avion le mois dernier. Ancien buteur du FC Nantes pendant 3 saisons et demi, mais aussi de Malherbe pendant quelques mois (5 buts et 1 passe décisive en 13 matches), l'ex espoir argentin a amplement mérité cette lettre du SM Caen.

"Cette semaine, la nouvelle est tombée comme un couperet, comme une chose dont nous ne voulions pas encore accepter la réalité et donc encore moins ses conséquences.

(...) Emi, il est peu dire que tu as changé le visage de notre football. Tu portais, chaque week-end, le masque du battant, mais aussi celui de la joie du sport. Quand ayant marqué un but, tes bras s’ouvraient, que ta bouche s’arrondissait, tu représentais la rage de vaincre et cette race particulière de joueur qu’on appelle le buteur. Ton sourire était aussi, pour tous ceux qui t’ont côtoyé, l’expression d’un charme considérable et d’une sympathie que la planète entière aurait pu t’envier.

Partout où tu es passé, Emi, tu as laissé une trace indélébile. Celle d’un grand professionnalisme qui rappelle chaque jour la passion du ballon rond et cette place toute particulière qu’il occupe dans nos vies. Partout, tu as prouvé que le football était dans tes pieds, que le football pouvait être à tes pieds. 

(...) Emi, il est dur de te dire « adieu ». Alors commençons par te dire « merci ». Sache que, où que tu sois, d’où tu nous regardes, nous tâcherons de t’offrir le plus beau des spectacles. Nous partagerons ce soir la peine de tes coéquipiers nantais, ce club où tu t’es amusé à titiller tous les plus grands attaquants de notre championnat. Nous regarderons nos adversaires du soir comme tes amis. Emi, depuis plusieurs jours, le football a baissé pavillon face à la tristesse de ton départ, face à la douleur de tous ceux qui t’aimaient. Nous savons aussi que le football était pour toi une manière de vivre. Alors nous ferons tout pour te rendre hommage, en nous inspirant de toi, en ouvrant à chaque but grand les bras, en criant la libération bienheureuse d’un ballon qui finit sa course au fond des filets.

Pour que le football porte encore un peu de tes traits.

Pour que le sport garde ce qui faisait ton humanité.

Pour que tu reposes, pour toujours, en paix.

Adieu Emi."

SM Caen : "Nous ferons tout pour te rendre hommage, nous inspirant de toi"

Contenu sponsorisé

En continu