Des blessures à la tête et au torse lors du crash ont tué Emiliano Sala

Des blessures à la tête et au torse lors du crash ont tué Emiliano Sala

Le - Carnet Noir - Par

Honoré en bonne et due forme, ce weekend, par son ancien public du stade de la Beaujoire de Nantes, club où il a le plus apporté et passé de temps, l'ancien attaquant espoir des Girondins, Emiliano Sala, est tragiquement décédé lors d'un accident d'avion survenu le soir du 21 janvier, alors qu'il allait à Cardiff, rejoindre le club de Premier League basé au Pays de Galles qui venait de le recruter.

D'après ce que transmet la presse britannique, l'Argentin de 28 ans n'est pas mort de noyade, alors que la carcasse de l'avion et le corps d'Emi ont été retrouvés dans la Manche. L'autopsie réalisée a permis de définir que sa mort a eu lieu suite à des blessures à la tête et au torse lors du crash.

Des informations forcément horribles, mais qui donnent, en attendant le rapport définitif qui sera publié dans 6 à 12 mois, des réponses supplémentaires à sa famille et ses proches, pour permettre le deuil.

Repose en paix, Emiliano !

Des blessures à la tête et au torse lors du crash ont tué Emiliano Sala

En continu