Nico de Préville : "Pas le temps de se cacher derrière quoi que ce soit"

Nico de Préville : "Pas le temps de se cacher derrière quoi que ce soit"

Le - Réactions - Par

Au micro de beIN Sports, l'attaquant des Girondins de Bordeaux, Nicolas de Préville (28 ans, sous contrat jusqu'en juin 2021), a analysé, sans concessions, la défaite 1-3 à Angers lors de la 1ère journée de la saison 2019-20 de Ligue 1.

Les mots du N°12 des Marine et Blanc, buteur sur coup-franc direct dès la 4ème minute de jeu ; en vain malheureusement :

"On a très bien entamé le match, on a réussi à marquer et on aurait même pu le faire juste avant avec la très belle occasion de Hwang. Mais c’est vrai qu’après on a perdu le contrôle du ballon et qu'Angers l’a eu beaucoup plus que nous. On a fait énormément d’erreurs, aussi, sur chacun de leurs trois buts. C’est pénible, parce que ça nous est arrivé déjà sur les matches de préparation et que ça nous a coûté cher, aussi, à chaque fois. On se répète weekend après weekend.... Il faut corriger ça très, très rapidement. Vraiment. Si c'est un manque d'expérience, d'équilibre tactique ou de concentration et de communication ? C’est un peu de tout, mais il ne faut pas se cacher derrière des excuses ou quoi que ce soit. On n’a pas le temps aujourd’hui. La saison est déjà lancée. Les erreurs qu’on a pu faire en préparation, c’était bien de les faire en préparation, mais on s’était dit de ne pas les faire en championnat. Alors il faut vite rectifier le tir.

(...) Il y a quelques manques dans l'équipe, ça c'est vrai, mais on avait aussi des joueurs qui n’étaient pas là. On a joué avec beaucoup de jeunes, même si ce n’est pas une excuse. On a quand même beaucoup de qualités, mais ça ne suffit pas, il faudra montrer plus d’engagement, plus d’agressivité, et en première mi-temps c’est ce qui nous a manqué, surtout après notre but. Donc il faut vraiment rectifier ça très, très vite, parce que la saison est partie et qu'on n’a plus le temps. On a une saison à faire, on est plein d'ambitions, on a vraiment envie de faire quelque chose de très bien parce que ça travaille bien, ça bosse dur et qu'il faut qu'on soit récompensés. Mais là, à Angers, on n’a pas fait ce qu’il fallait pour être récompensés. Après, comme les supporters, nous aussi on est impatients, car on a envie d’avoir des résultats le plus tôt possible. C’est sûr que les demandes du coach sont très précises, donc ça demande du travail, mais on a bien travaillé pendant la préparation. C’est vrai que ça n’a pas été récompensé par des victoires, mais à chaque fois on a dominé notre adversaire, on a créé beaucoup de jeu avec beaucoup de qualités. Pour nous, c’est rageant de ne pas avoir réussi à avoir cette qualité de jeu sur le terrain d'Angers. Mais ce n’était qu’un match et on va remettre ça, pour le weekend prochain, en faisant tout pour gagner à domicile contre Montpellier."

Nico de Préville : "Pas le temps de se cacher derrière quoi que ce soit"

Contenu sponsorisé

En continu