L. Obraniak : "Pour réussir le business, Paulo Sousa sera un facilitateur"

L. Obraniak : "Pour réussir le business, Paulo Sousa sera un facilitateur"

Le - Médias - Par

Aussi à l'aise derrière le micro, comme consultant, qu'il ne l'était balle au pied, sur le terrain, l'ancien milieu offensif de nos Girondins de Bordeaux, Ludovic Obraniak, a commenté l'arrivée attendue de Paulo Sousa comme coach du FCGB, sur les ondes de la radio RMC.

"Ce sera une vraie découverte pour nous, en France, mais c'est quand même un nom, même en tant que coach, avec un grand passif avant, en tant que joueur - et ça, ça aide à se faire vite respecter -. Mais même son vécu de coach, il est intéressant. Après, par rapport aux objectifs mis en avant par le groupe américain qui a racheté le club, on n'est pas surpris. On sait qu'ils vont principalement faire du trading, avec Hugo Varela comme directeur du domaine sportif, lui qui est déjà un agent influent. D'ailleurs, ce n'est pas surprenant qu'il fasse venir un coach portugais, pour faire venir des joueurs de ce réseau, qu'ils brillent et qu'ils soient bien revendusLe projet est déjà connu, donc Paulo Sousa va s'inscrire dedans et en être un facilitateur, en facilitant aussi la vie des dirigeants.

Est-ce qu'il est compétent ? Oui, même s'il y avait sans doute mieux, aussi. Ce n'est pas vraiment une 'pointure', mais il est réputé. Il a gagné des titres, fait des choses en Italie, il a de l'expérience. Moi, j'ai joué dans le championnat israélien, qui n'est pas un championnat majeur, mais dans lequel ce n'est pas facile de gagner. Donc Sousa, je vous le dis, ce n'est pas un mauvais coach. Mais surtout, les nouveaux investisseurs américains des Girondins, ils sont venus pour faire du business, c'est déjà dit, donc pour réussir leur business il faut des gens qui leur faciliteront la tâche. Ricardo, c'est un homme formidable, mais je crois qu'il était au bout du rouleau... Aussi, il avait été pris pour gérer une période de latence. Il ne faut pas l'oublier. Enfin, aujourd'hui, Bordeaux ce n'est plus un club attractif, donc Sousa est peut-être une pointure pour ce qu'est devenu le club à présent. Bon, ce n'est pas un coup de tonnerre non plus, mais vu la situation actuelle c'est un bon coup pour les Girondins."

L. Obraniak : "Pour réussir le business, Paulo Sousa sera un facilitateur"

Contenu sponsorisé

En continu