D. Perrinelle : "Ça manque de leaders, peut-être plus que de footballeurs"

D. Perrinelle : "Ça manque de leaders, peut-être plus que de footballeurs"

Le - Médias - Par

Sur les ondes d'RMC, hier soir, l'ancien défenseur pro Damien Perrinelle (Créteil, Clermont, Boulogne-sur-Mer et New York Red Bulls) a donné ses ressentis sur le Bordeaux de Paulo Sousa et le contexte du club, après la défaite à Angers (3 buts à 1) lors de la 1ère journée de la nouvelle saison de Ligue 1.

"Ce qui plombe Bordeaux, à Angers, c'est la défense centrale. Mexer et Pablo sont censés être les joueurs les plus expérimentés, notamment le second qui est quand même international A brésilien ; ne l'oublions pas... Après, devant eux, il y avait des jeunes du centre de formation au milieu, donc ce n'est pas facile de tenir un milieu avec ça. Et pourtant, avec ce but de De Préville dès le début du match, on pensait que ça allait bien partir, mais on voit qu'il faut des leaders, ça manque dans l'effectif ; peut-être plus que des bons footballeurs. Il y a un manque de caractère

Encore une fois ; des propriétaires nouveaux sont arrivés en disant : 'On va investir au mercato', mais le seul joueur qu'ils achètent c'est Koscielny, qui a 33 ans et vient seulement d'arriver ! Le mercato, il n'est pas ouvert que depuis 3-4 jours. Si tu veux du monde au stade, il te faut du spectacle sur le terrain, du résultat. Là, le banc c'est Basic, Benrahou, Maja, Poussin, Kwateng, Koscielny et Kamano. Avec ça, voilà, c'est compliqué... Même si il y a moyen de faire mieux. Et ce constat, comme pour Marseille, on le fait pour Bordeaux en ne parlant pas que de cette première journée, mais aussi des matches amicaux de l'été et de la fin de saison dernière. On a l'impression qu'ils repartent dans les mêmes travers. Et quand je vois le match du soir et les dynamiques des clubs, pour moi, il y a plus de cohérence et de continuité du côté d'Angers."

D. Perrinelle : "Ça manque de leaders, peut-être plus que de footballeurs"

Contenu sponsorisé

En continu