Quelle réaction pour la nouvelle direction après la sanction de S. Kalu ?

Quelle réaction pour la nouvelle direction après la sanction de S. Kalu ?

Le - Discipline - Par

Suspendu trois matchs par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel suite à son tacle à Marseille, Samuel Kalu a écopé d'une lourde sanction pour ce geste non maîtrisé, alors qu'on a vu des cas récents être moins - voire pas - sanctionnés sur les pelouses de Ligue 1. L'ailier bordelais manquera les prochaines réceptions de Toulouse et Guingamp avant de retrouver le groupe.

Cette conséquente suspension est, au passage, la première du genre sous l'ère GACP et la présidence de Frédéric Longuépée. Bordeaux, qui semble souvent faire partie des sanctions "exemples", comme avec Malcom l'an dernier (depuis aucun joueur n'a écopé d'une sanction similaire pour "simulation") voire Nicolas Pallois (suspendu trois mois en décembre 2015), a certainement grincé des dents à l'annonce de cette nouvelle suspension. S'il ne reste certes 'que' deux matchs à purger pour le jeune nigérian, cette nouvelle sanction, comparée à l'absence de décisions similaires sur d'autres joueurs de Ligue 1, laisse un sentiment amer.

De quoi faire réagir la direction bordelaise ? La réaction de celle qui n'a pas hésité à taper du poing sur la table lors des épisodes Youssouf Sabaly et Yann Karamoh sera à surveiller. Si on imagine difficilement la nouvelle direction girondine partir dans l'excès et le scandale, cette première réaction du type donnera en tout cas un nouvel indice sur sa "fierté" et l'importance donnée à "l'institution club".

Quelle réaction pour la nouvelle direction après la sanction de S. Kalu ?

Contenu sponsorisé

En continu