Pour GACP, la situation des Girondins par rapport au stade poserait problème

Pour GACP, la situation des Girondins par rapport au stade poserait problème

Le - Économie - Par

Si la tendance actuelle serait, à nouveau, à ce que les Girondins de Bordeaux soient finalement bel et bien rachetés, assez rapidement, par le fond d'investissement américain GACP (General American Capital Partners), du fait de négociations reprises ces dernières semaines avec M6 et de positions rapprochées, les deux médias que sont L'Équipe et RMC affirment qu'un point dérange quand même encore les probables repreneurs américains, menés par Joseph DaGrosa ; présent au Haillan vendredi pour la reprise de l'entraînement du groupe pro.

Ce point, il est important, surtout vu le business plan évoqué, puisqu'il s'agit du stade ; dont le FCGB n'est pas propriétaire et qu'il loue pour environ 3.85M€ par an afin d'en être le principal occupant, ce qui oblige donc l'actionnaire - M6 comme un successeur - à se porter garant du respect de cet engagement sur 30 ans. 'Maison' des Girondins depuis 2015, en succession de l'historique Parc Lescure, le 'Matmut Atlantique' / stade René Gallice appartient à la collectivité - qui aura son mot à dire sur le rachat du FCGB - et le club ne peut pas envisager de le racheter avant... 2045, comme stipulé dans les contrats déjà signés et en cours. Cependant, pour mieux décider de son exploitation, qui est actuellement assurée par la société Stade Bordeaux Atlantique*, le club et son (nouvel ?) actionnaire pourraient entrer au capital de SBA. A voir si cette option intéresserait GACP... 

*SBA (Stade Bordeaux Atlantique) est une filiale de Vinci et Fayat, les constructeurs de l'enceinte. 

Pour GACP, la situation des Girondins par rapport au stade poserait problème

Contenu sponsorisé

En continu