GACP promet aux investisseurs potentiels qu'en 2020 le FCGB dégagera 15-20M€ de bénéfices par saison

Le - Économie - Par

Proche de racheter les Girondins de Bordeaux, le fond d'investissement américain GACP (pour General Americain Capital Partners) cherche encore des investisseurs à fédérer, surtout aux États-Unis, pour l'accompagner financièrement dans sa démarche et permettre le développement du FCGB sur, au moins, 4 ans.


Pour convaincre ces investisseurs, GACP leur présente un document de 32 pages détaillant leurs projets (ouverture à l'international, augmentation des recettes par la vente de joueurs et le marketing ; mais aussi restructuration au Haillan, nouveaux réseaux de recrutement, partenariats et communication revue). Plusieurs objectifs... financiers ambitieux sont aussi exposés, afin de faire miroiter aux investisseurs un retour sur investissement rapide et avantageux.


D'après L’Équipe, qui prétend s'être procuré ledit document, GACP promet donc que l'acquisition de Bordeaux est "particulièrement attractive", du fait des performances sportives et du palmarès du club ainsi que de son centre de formation, décrit par GACP comme le 10ème d'Europe. "Bordeaux est largement reconnu comme une marque de classe mondiale" explique aussi le dossier, qui affirme que les droits télés de la Ligue 1 vont bientôt atteindre 1.2 milliards d'euros par saison. Une estimation pour le moins optimiste, tout comme l'objectif de faire passer, à partir de 2020, le budget du club à 100M€ tout en dégageant des bénéfices de 15 à 20 millions d'euros par saison.


Actuellement, le FC Girondins de Bordeaux a un budget d'environ 65M€ (le 7ème du championnat de France) et... perd de l'argent chaque année.


GACP promet aux investisseurs potentiels qu'en 2020 le FCGB dégagera 15-20M€ de bénéfices par saison

En continu