Pierre Hurmic : "Des mesures jugées impopulaires et particulièrement arrogantes"

Pierre Hurmic : "Des mesures jugées impopulaires et particulièrement arrogantes"

Le - Réactions - Par

Suite de l'entretien de Pierre Hurmic, nouveau maire de Bordeaux, à Yahoo Sport. Après King Street, l'actionnaire américain du FCGB, l'élu s'en prend (encore) au président des Girondins de Bordeaux, Frédéric Longuépée.

"J'ai demandé le départ du président Longuépée en considérant que Monsieur Longuépée n'est plus qualifié pour continuer à présider le club. Il a quand même réussi l'exploit de se mettre à dos les supporters qui, la veille du second tour des élections, le 27 juin, ont manifesté à 3 000, devant la place Pey-Berland, devant la mairie de Bordeaux, pour réclamer sa démission. Cela traduit quand même une grande perte de confiance entre les supporters et le président. On ne peut pas continuer à présider un club en s'étant mis à dos les supporters, et en ayant pris des mesures qui ont quand même été jugées impopulaires mais qui étaient particulièrement arrogantes, également, vis à vis d'eux. Donc j'ai bien l'intention, en discutant avec King Street, de mettre ça sur la table : une nouvelle présidence des Girondins, qui soit de nature à apaiser les relations avec les supporters."

Le RDV KS - Hurmic, demandé par le maire (et par le maire précédent, Nicolas Florian), se fait tout de même encore attendre.

Retranscriptions faites par nos soins

Pierre Hurmic : "Des mesures jugées impopulaires et particulièrement arrogantes"

Contenu sponsorisé

En continu