Frédéric "homme de business" Longuépée vu par un ex collaborateur au PSG

Frédéric "homme de business" Longuépée vu par un ex collaborateur au PSG

Le - Interview - Par

"Homme de l'ombre, ce businessman de nature a toujours eu pour obsession la quête de croissance" : dès le chapô de son article, France Football donne le ton et l'angle du portrait qui sera fait de Frédéric Longuépée, nouveau président des Girondins de Bordeaux.

Au cœur du papier, un témoin (anonyme), ancien collaborateur de Longuépée quand ce dernier était directeur général adjoint du Paris Saint-Germain (2012-18), explique ainsi :

« Dans le cénacle des présidents de clubs, étant pour la plupart self-made men, charismatiques et passionnés, Frédéric va considérablement dénoter. C'est un homme froid, réfléchi, méthodique et extrêmement analytique. Il travaille dans le sport mais il pourrait officier au sein de n'importe quelle industrie. Ce n'est pas du tout un homme de communication et de politique. Il n'est pas non plus intéressé par le management du sportif. Lui, c'est un homme de business. Ses deux grandes compétences sont la billetterie et le sponsoring. Il connaît ça par cœur. Il va avoir un impact très fort sur la structure du club des Girondins, afin qu'elle génère toujours plus de revenus. Il a en plus une telle capacité de travail et une telle obstination du détail que c'est parfois dur pour ses collaborateurs. Il faut l'avoir vécu pour comprendre. »

Aussi décrit comme un homme "loyal", Frédéric Longuépée présente donc, comme on le savait, un profil bien davantage orienté business que football. Est-ce vraiment surprenant, vu que le nouvel actionnariat américain des Girondins de Bordeaux est un consortium de fonds d'investissement ? Pas vraiment...

Frédéric "homme de business" Longuépée vu par un ex collaborateur au PSG

En continu