Éric Bedouet : "Si on fait ça, changer 5-6 joueurs, vous allez voir ce qui va se passer..."

Éric Bedouet : "Si on fait ça, changer 5-6 joueurs, vous allez voir ce qui va se passer..."

Le - Avant-match - Par

A la fin de son point-presse d'avant-match Guingamp - Bordeaux (J 6 de L1), le coach bordelais Éric Bedouet a expliqué pourquoi il n'aimait pas forcément faire trop de changements dans son équipe, même s'il sait que des rotations sont logiques et nécessaires dans une saison, pour le bien du groupe, surtout en enchaînant matches européens et de championnat.

"C'est souvent ça, dans toutes les lignes : quand une ligne va bien, ça crée un déséquilibre dans une autre etc... Donc tout le temps on essaye d'aménager les choses. Et c'est pour ça que des entraîneurs ne changent pas beaucoup leur équipe. Je me souviens qu'à Manchester United Alex Ferguson changeait très peu d'équipe, jouant tout le temps avec les mêmes et avec 2-3 remplaçants qui rentraient, ou qui pouvaient renter. Pas plus. Car son onze de départ était parfait. Donc il ne voulait rien changer. Mais là, nous, on est obligé de faire tourner...

Mais on ne peut pas tout changer comme ça, changer 50% de l'équipe. Ce n'est pas facile. On veut toujours garder une continuité sur la durée, pour mieux progresser, mais là des joueurs vont rentrer. Même si on essaye quand même de ne pas trop bouleverser l'ensemble. On ne peut pas toujours changer 5-6 joueurs à chaque match. Sinon on n'a plus d'équilibre et c'est très compliqué. Si on fait ça, vous allez voir ce qui va se passer... Et après vous allez me dire que l'équipe n'est pas définie, qu'on change tout le temps, 50%. Ce n'est pas bon. Alors il faut trouver un juste milieu, et je ne dis pas que c'est simple à faire."

Éric Bedouet : "Si on fait ça, changer 5-6 joueurs, vous allez voir ce qui va se passer..."

Contenu sponsorisé

En continu