Éric Bedouet : "Avec cette équipe, on est toujours sur le fil du rasoir"

Éric Bedouet : "Avec cette équipe, on est toujours sur le fil du rasoir"

Le - Réactions - Par

Suite des réactions d'après Paris - Bordeaux (1-0, 24ème journée de Ligue 1) d'Éric Bedouet, l’entraîneur officiel des Girondins, mais préparateur physique en pratique, qui déplore encore et encore les erreurs de sa formation et... accepte de devoir composer avec cette irrégularité et ces fautes récurrentes, pour finir cette saison, et faire grandir les jeunes via un apprentissage dans la douleur.

"On va faire comme ça jusqu'à la fin de saison, car on ne peut pas changer les choses comme ça (il mime un claquement de doigts), c'est compliqué... Il y a des moments où on va marquer 2-3 buts, et ça nous arrive, puis la défense fait parfois une petite bévue. En fait, on est toujours sur le fil du rasoir avec cette équipe-là, tout le temps. Mais ce n'est pas pour ça qu'elle n'est pas agréable à coacher ; pas de soucis sur ça. Sauf qu'on est tout le temps sur le fil, alors qu'il faudrait être au top de ses qualités pour passer, et la moindre petite baisse de régime nous met en difficulté.

Après, sur le match de ce soir, je sais très bien qu'on perd et qu'on prend zéro point, donc on va encore dire que je vois du bien alors qu'on perd, mais je trouve, oui, que certaines choses ont été bien faites. Sachant qu'on jouait une équipe de Paris de très haut niveau, même sans certains joueurs, et chez elle. Mais on a montré, dans la difficulté, qu'on avait du caractère, qu'on n'a pas eu peur. Et ça, cet esprit-là, c'est bien, il faut le garder. Pour un coach, un staff, cet esprit-là est encourageant, celui qu'on a eu en deuxième mi-temps. Quand on voit que les joueurs se dépouillent comme ça, ça va, même si forcément le résultat ne nous convient pas, et tous les joueurs sont déçus. On doit progresser dans le domaine de la finition. Mais aussi dans celui des coups de pieds arrêtés. On a ces soucis depuis le départ, alors on travaille, on travaille, on essaye de s'améliorer là-dedans, mais ce n'est pas facile."

Éric Bedouet : "Avec cette équipe, on est toujours sur le fil du rasoir"

En continu