C. Carpentier : "Beaucoup de questions en vue du passage DNCG (30/06)"

C. Carpentier : "Beaucoup de questions en vue du passage DNCG (30/06)"

Le - Médias - Par

Encore une fois, le journaliste Clément Carpentier (20 Minutes) a fait, via Twitter, un point économique autour des Girondins de Bordeaux et de leur situation délicate, encore plus du fait de la crise du coronavirus qui touche toute l'économie dont celle du sport et du football.

"Après l’arrêt de la L1, les Girondins se retrouvent dans l’incertitude, même si le président Frédéric Longuépée a répondu cette semaine aux salariés inquiets que King Street « était toujours avec le club et prêt à l’aider ». En interne, beaucoup de sujets de préoccupation. Sur le plan économique, c’est très flou. La dette va mécaniquement augmenter malgré l’accord salarial, les aides de l’État ou le premier prêt de la LFP sur les droits TV. Le club a également fait une demande de PGE (prêt garanti à 90% par L’État). Et il reste beaucoup de questions en vue du passage devant la DNCG (30 juin) : King Street compte-t-il refaire une lettre de confort ? Où en est la ligne de crédit de 55M de Fortress ? La DNCG sera-t-elle bien plus souple étant donné le contexte ? Cette semaine, les réunions se sont multipliées pour la direction. D’un côté, le club a planché sur la reprise de ses équipes au château du Haillan le 11 mai (et ça s’annonce compliqué étant donné la configuration des lieux). De l’autre, le sportif tente de s’adapter à cette situation inconnue (mercato, pré-saison, formation…). Tout est fait en étroite collaboration avec Paulo Sousa et son staff (protocole de reprise). Les joueurs sont tous rentrés en France."

C. Carpentier : "Beaucoup de questions en vue du passage DNCG (30/06)"

Contenu sponsorisé

En continu