Covid-19 et baisses salariales (Sousa, Longuépée) : point de C. Carpentier

Covid-19 et baisses salariales (Sousa, Longuépée) : point de C. Carpentier

Le - Économie - Par

Sur Twitter, le journaliste de 20 Minutes, Clément Carpentier, donne les informations suivantes concernant les efforts que le FCGB demande (selon L'Équipe) à ses joueurs pendant la crise sanitaire. Selon Clément Carpentier, la situation est différente :

"Les Girondins ont décidé d’appliquer l’accord salarial entre la LFP et l'UNFP. Le club ne demandera pas un effort supplémentaire aux joueurs. Les discussions au cas par cas ont commencé selon le barème fixé par l’accord. Le % de baisse (temporaire) du salaire s’appliquera sur le salaire brut au chômage partiel et non le salaire brut habituel. Exemple : un joueur à 100K par mois et aujourd’hui au chômage partiel à 70k va descendre à 42K avec une baisse de 40% selon l’accord.

Pour ce qui concerne Paulo Sousa, les discussions sont en cours. L’accord a été signé par l'UNECATEF (le syndicat des entraîneurs). L’entraîneur des Girondins pourrait donc baisser son salaire (280.000 euros) au chômage partiel de 50% après une première baisse de 30%. Enfin, le président des Girondins, Frédéric Longuépée, a vu son salaire baisser de 30% puisqu’il fait partie des dirigeants au statut de « mandataire social »."

Covid-19 et baisses salariales (Sousa, Longuépée) : point de C. Carpentier

Contenu sponsorisé

En continu