Benoît Costil : "Regagner un match, on ne peut pas se projeter plus loin"

Benoît Costil : "Regagner un match, on ne peut pas se projeter plus loin"

Le - Réactions - Par

GOLD FM partage une réaction de Benoît Costil, gardien de but et capitaine des Girondins de Bordeaux, entre la défaite du milieu de semaine contre Montpellier (1-2, 27ème journée de Ligue 1) et le match à Monaco, samedi (J 28). La voici, retranscrite par nos soins :

"S'il faut s'inquiéter pour nous et le maintien ? Peut-être... Je ne sais pas. Il faudra voir. Mais déjà, il faut qu'on retrouve de la cohérence, qu'on regagne un match, et avec le prochain à Monaco ce ne sera pas facile. Mais il faudra tout faire pour. Aujourd'hui, on ne peut pas se projeter plus loin... Ce n'est jamais agréable de ne pas faire voir les résultats espérés, mais on va se battre tous ensemble pour essayer de finir le plus haut possible, à la meilleure place, aller gratter des choses. Je le disais déjà il y a quelques jours : on ne fera pas l'Europe. Donc là, c'est encore plus facile de le dire aujourd'hui, car c'est encore plus évident. Mais maintenant, voilà, il faut d'abord gagner un match, retrouver de l'allant positif. Et après, on verra dans les dernières journées. Mais, quoi qu'il arrive, finir 7, 8 ou 9ème c'est mieux que de finir à la position où on est actuellement (13ème).

Pour l'instant, le nouveau coach il n'est pas là, mais quand il y a un nouveau coach, on sait que, des fois, il y a un effet psychologique. Donc on verra quand il sera là, on va découvrir. On aurait quand même préféré que tout aille bien, que les résultats soient là, avec des victoires, des points, du jeu, un meilleur classement. Maintenant, cette situation, on s'y est aussi mis, donc on est bien évidemment fautifs et on doit, nous les joueurs, vraiment se responsabiliser. Quand il y a un changement d'entraîneur, les joueurs ont une part de responsabilités importante."

Benoît Costil : "Regagner un match, on ne peut pas se projeter plus loin"

Contenu sponsorisé

En continu