Benoît Costil l'admet : Bordeaux est dans le ventre mou, loin de l'Europe

Benoît Costil l'admet : Bordeaux est dans le ventre mou, loin de l'Europe

Le - Réactions - Par

Porteur du brassard de capitaine des Girondins de Bordeaux, le gardien de but Benoît Costil a donné ses réactions en zone mixte après Bordeaux - Guingamp (0-0, match en retard de la 23ème journée de Ligue 1), pour la radio du club, GOLD FM, et pour ARL.

"Du positif ? On n'a pas pris de but... Et en tant que gardien, c’est toujours bien personnellement, et pour les défenseurs aussi. Le 0-0, il est plutôt logique, malheureusement, au vu du match. Même si, on aurait pu, à certains moments, gagner ou perde. Dans le jeu, il faut qu’on arrive à retrouver du liant entre nous, de la part de tout le monde et pas que de nos joueurs offensifs. Il faut qu’on retrouve de la folie, qu'on se lâche, qu’on tente des choses, qu’on aille plus de l’avant. Aujourd’hui, on est dans le ventre mou, c'est comme ça. Pour le maintien, je crois que ça ira, je ne pense pas qu’on descende, et l’Europe est loin pour le moment, il faut le reconnaître. Puis des équipes sont mieux classées et jouent mieux. Vu notre situation, on doit faire attention quand même, il faut vite prendre des points, encore.

(...) On est à 8 points du 5ème, l’objectif désormais c'est de réduire l’écart et d’enclencher une série. Là, on est déjà sur une victoire et un match nul. Donc maintenant on va essayer de la poursuivre à Nantes, ce weekend, et puis on verra bien ensuite. Notre ambition doit déjà être de progresser dans le jeu et de recoller aux équipes devant nous."

Benoît Costil l'admet : Bordeaux est dans le ventre mou, loin de l'Europe

En continu