Benoît Costil : "On est tous responsable, que vous ayez 18 ou 30 ans"

Benoît Costil : "On est tous responsable, que vous ayez 18 ou 30 ans"

Le - Avant-match - Par

Se voulant rassurant dans son discours, en conf' de presse d'avant Bordeaux - Montpellier (ce soir, 2ème journée de la Ligue 1 2019-2020), le gardien de but et capitaine des Girondins, Benoît Costil, n'oublie pas l'essentiel, après la défaite à Angers la semaine dernière : regagner vite pour se rassurer dans les actes.

"Il reste 37 journées, donc s'il y a déjà le feu dès maintenant c'est emmerdant. On savait qu'on ne serait pas au top d'entrée, mais je crois que c'est le cas pour beaucoup d'autres équipes. Mais on a quand même pris une gifle à Angers, car on ne s'attendait pas à faire 70 minutes à un niveau de jeu qui a été à ce point... pas bon.

On a explosé à un moment donné, sans pouvoir tenir le rythme et répondre à l'adversaire, et l'explication je ne l'ai pas forcément, mais le constat on le fait tous : on a explosé - littéralement - alors qu'on menait 1 à 0 et qu'on était bien. Alors on a tous l'envie de gagner, de montrer un meilleur visage, de ne plus retomber dans nos travers. On reste confiants, car la saison elle est longue et qu'on travaille très bien, pour ce match et ceux qui resteront derrière. Les consignes qu'on a, de base, ce n'est pas de se faire contrer en laissant de l'espace entre nos lignes ; alors quand ça arrive trois fois - une, à la limite, ça arrive... - c'est compliqué. Il faut résoudre ça, sans s'enflammer après une bonne entame - ce que nous n'avons pas fait à Angers, car je n'ai pas senti ça depuis mon but - et en sachant que tout peut basculer sur un détail.

On est tous responsable, que vous ayez 18 ou 30 ans. On doit déjà faire mieux au milieu pour stopper les actions adverses en amont, faire mieux derrière pour rattraper les coups et moi faire mieux avec des arrêts décisifs. Mais chacun a sa responsabilité. Contre Montpellier, il faudra plus appliquer les consignes qu'on peut avoir, les fondamentaux que l'on travaille depuis maintenant l'arrivée du coach ou depuis la reprise pour les nouveaux joueurs. Alors, sans rentrer dans les détails de ce que veut le coach, c'est surtout à nous d'appliquer ça au mieux, ce que le coach demande. Tout en étant bien plus agressifs et en ayant plus de métier et de maîtrise, notamment avec le ballon sur les débuts d'actions, afin de repartir proprement. Mais c'est un tout, il y a beaucoup de choses à travailler et à améliorer. On s'entraîner pour et on espère le mettre vite en application. Pour nous, maintenant, l'important c'est de lancer la saison pour gagner et prendre de la confiance, surtout devant nos supporters, qui seront là en nombre pour la première à domicile de la saison."

Benoît Costil : "On est tous responsable, que vous ayez 18 ou 30 ans"

Contenu sponsorisé

En continu