Anthony Rossignol (Nordisk Football) parle d'Andreas Cornelius, Lukas Lerager et Martin Braithwaite

Anthony Rossignol (Nordisk Football) parle d'Andreas Cornelius, Lukas Lerager et Martin Braithwaite

Le - Interview GA - Par

En guise d'avant-match FC Girondins de Bordeaux - FC Copenhague (jeudi, 18H55, 2ème journée des poules de l'Europa League), l'émission radio 'Girondins Analyse' d'hier soir a reçu Anthony Rossignol, un rédacteur de NordiskFootball.fr, pour qu'il nous présente le club danois, ses joueurs mais aussi les joueurs danois de Bordeaux vus par son regard extérieur.

Voici donc les opinions d'Anthony sur Andreas Cornelius, Lukas Lerager et même Martin Braihwaite (retourné à Middlesbrough cet été) :

« Cornelius ? C’est déjà la 2ème fois qu’il va jouer contre Copenhague cette saison, car avec Bergame, au tour d’avant, il y avait déjà eu des retrouvailles. Et ça avait été très serré, vu que ça s’était joué à la séance de tirs au but. Et c’est lui qui rate le dernier… S’il l’a fait exprès ? Non, mais c’était un petit clin d’œil. Au Danemark, c’était un joueur reconnu, mais si tu ne suis pas le championnat danois tu ne le connais pas, et c’est normal. Il avait été lancé très tôt, dès la saison 2012-13 je crois et il avait marqué une vingtaine de buts, donc il était vite parti à l’étranger, mais ça s’était très mal passé pour lui à Cardiff, où il avait peu joué et pas marqué, donc il était revenu à Copenhague, faisant à nouveau de bonnes saisons et étant donc acheté par l’Atalanta Bergame, où il n’a pas réussi non plus à s’imposer, avant d’être prêté aux Girondins donc… Son jeu ? Il a un profil très atypique, mais il peut rendre des services. Pour France Football, je l’avais comparé à Olivier Giroud, dans le profil, car il créé des espaces et que son jeu de tête est son point fort. Il marque environ 50% de ses buts de la tête. Mais il a aussi une grosse frappe de balle, et j’espère que vous aurez l’occasion de le voir. Mais pas jeudi contre Copenhague si possible

(…) Lukas Lerager ? Il est assez peu connu au Danemark, car en fait il n’a pas trop joué en D1 danoise, passant par l’AB Copenhague et par Viborg avant d’aller en Belgique et en France, donc on ne parle pas de lui. Si Bordeaux aurait dû garder Martin Braithwaite cet été ? Je ne sais pas, peut-être. Ses quelques mois étaient assez bons je crois, il avait un peu marqué, il était généreux sur le terrain et ça se passait bien. Mais il n’était que prêté par Middlesbrough et on sait que ce sont de gros salaires en Angleterre… »

Anthony Rossignol (Nordisk Football) parle d'Andreas Cornelius, Lukas Lerager et Martin Braithwaite

En continu