Anthony Rossignol (Nordisk Football) : "Pour Bordeaux, ça aurait été plus simple l'année dernière"

Anthony Rossignol (Nordisk Football) : "Pour Bordeaux, ça aurait été plus simple l'année dernière"

Le - Interview GA - Par

Dans l'émission 'Girondins Analyse' de ce soir, sur la radio R.I.G, un rédacteur de NordiskFootball.fr, Anthony Rossignol, est intervenu pour nous parler du FC Copenhague, club danois que les Girondins de Bordeaux reçoivent jeudi (18H55), dans le cadre de la 2ème journée des poules de l'Europa League.

"Si vous avez raison de craindre le FC Copenhague ? Cette saison, oui. L'année dernière, ça aurait été plus simple, car ils ont raté leur saison et terminé 4ème. Mais là, ils sont repartis sur de bonnes bases, c'est costaud. Dans ce groupe C, je trouve que c’est très homogène, qu'il n'y a pas vraiment de favori, même si le Zenit Saint-Pétersbourg est très costaud. Normalement, Bordeaux est au-dessus de Copenhague, mais vu les début de saisons des deux équipes... Le parcours de Copenhague pour en arriver là ? Comme ils n'ont pas été champions, car c'est Midtjylland qui l'a été, ils ne sont pas passés par les tours préliminaires de la Ligue des Champions, mais par ceux de l'Europa League, en jouant un tour de moins que Bordeaux je crois.

S'ils jouent de façon 'clichée' ? Non, ce ne sont pas des grands bûcherons, et c'est même plutôt technique devant. Le club a de l'expérience en Europe. Il y a 3 saisons, ils ont joué les poules de la Ligue des Champions, la saison dernière ils ont fait les poules de l'Europa League. Aussi, il y a une bonne ambiance au Parken Stadium. Après, leur chance c'est que vu la domination d'ensemble qu'ils ont au niveau national, en étant souvent champions, ils jouent très souvent la Coupe d'Europe, donc au fil des ans ils accumulent une expérience."

Anthony Rossignol (Nordisk Football) : "Pour Bordeaux, ça aurait été plus simple l'année dernière"

En continu