Andréa Lardez : "Les Bleues ? Ce n'est pas du tout mon objectif"

Andréa Lardez : "Les Bleues ? Ce n'est pas du tout mon objectif"

Le - Interview - Par

Titulaire quasiment à chaque match (quand le calendrier et aussi... la météo le permettent...) et joueuse d'expérience des Girondines, depuis la création de la section féminine du FCGB sur les bases de feu l'ES Blanquefort, la latérale Andréa Lardez (25 ans) a-t-elle des ambitions... d'Équipe de France ?

Questionnée à ce sujet par GOLD FM, la N°23 d'une équipe des FCGB Girls réalisant un bon championnat, ne préfère... même pas y penser :

"A titre personnel, ce n'est pas du tout mon objectif de la saison. Vraiment. Personnellement, j'ai déjà fait un grand pas avec le club en signant un contrat, donc je prends les choses petit à petit, et je travaille quand même encore à côté (psychologue, NDLR), donc je garde quand même un rythme qui ne me permet pas de me projeter dans le top niveau. (...) Si je suis la psy du vestiaire ? Non, j'aurais trop de travail sinon (rire) ! Les autres me chambrent parfois avec ça, mais non, je ne peux pas, et dans le vestiaire je suis joueuse à part entière. Ça s'arrête là.

Je travaille en club et après, ce qui doit arriver arrivera, mais je ne le vois pas du tout comme un objectif personnel. Pour moi, d'un point de vue financier, c'est obligatoire de travailler à côté, on ne va pas se mentir, mais aussi d'un point de vue personnel car j'ai besoin d'un équilibre dans ma vie et ne faire que du foot, avec les hauts et les bas... Voilà. Je pense donc que d'avoir autre chose à côté me permet de m'évader. Après, évidemment, je préférerai faire un peu moins d'heure à côté, ou sous forme de bénévolat pour garder quelque chose, mais à l'heure actuelle je suis obligée. En tout cas, non, les Bleues ce n'est pas un objectif."

La saison dernière, Andréa avait tout de même fêté sa première (et seule, à ce jour) sélection en EdF B.

Andréa Lardez : "Les Bleues ? Ce n'est pas du tout mon objectif"

Contenu sponsorisé

En continu