Que faut-il retenir des premières sorties médiatiques de Joe DaGrosa ?

Que faut-il retenir des premières sorties médiatiques de Joe DaGrosa  ?

Publié le - Par - La Rédac.

En quelques jours, Joseph DaGrosa a enchaîné les sorties médiatiques sur les plateaux télévisés et de radio. Que faut-il en retenir ?

RMC, Yahoo! Sport, TF1, beIN Sports... et Joseph DaGrosa ; ce week-end le probable futur propriétaire des Girondins de Bordeaux a enchaîné les sorties médiatiques pour s'exprimer (enfin) sur les ambitions de GACP et des fonds d'investissements américain sur le rachat en cours des Girondins de Bordeaux.

À l'aise devant les médias, l'homme de 54 ans est apparu très décontracté, avec des interviews à chaque fois traduites par oreillette. De quoi décaler légèrement le temps de réponse et le temps de la traduction, mais à ce temps Joseph DaGrosa n'a pas ajouté de longues secondes de réflexion à ses réponses, répondant donc de manière naturelle aux différents sujets évoqués. Souriant, voire un brin charmeur, l'américain s'est montré aussi décontracté, à l'image de ses touches d'humour pour Bixente Lizarazu sur TF1 (en lui disant que le club aimerait bien... le recruter) et de sa position jambes croisées dans le fauteuil de 'Tribune VIP' lorsqu'il a répondu à l'interview en face à face avec Claire Arnoux.

Un passionné du football... qui n'y a jamais joué

N'hésitant pas à user des superlatifs pour la ville de Bordeaux et pour son club : "magnifique, magique, extraordinaire", Joseph DaGrosa a vanté ces deux parties lors de chacune de ses sorties, allant même jusqu'à laisser entendre qu'aucun autre club ne l'avait intéressé dès lors que GACP s'était immiscé dans des négociations sportives en Europe. Le fondateur et homme fort de General American Capital Partners a également évoqué sa passion pour le football, même s'il a reconnu ne jamais y avoir joué, sa génération étant elle plutôt portée sur le baseball et le Foot US. Ainsi, seuls ses enfants ont finalement joué au football, mais rien d'éliminatoire dans ce critère pour ce grand fan de Leo Messi.

Il comprend l'inquiétude des supporters

Pris en grippe par les Ultramarines et par de nombreux supporters bordelais, mais aussi du football français dans son ensemble, qui s'inquiètent de voir un à... trois fonds d'investissement poser leurs pattes sur un nouveau club français, Joseph DaGrosa a répété qu'il comprenait l'inquiétude des supporters, en espérant même les rencontrer prochainement. Paroles sincères ou simple discours de façade ? L'avenir le dira mais il faudra certainement ajuster l'agenda chargé du natif de New York, qui restera aux États-Unis par la suite.

Investissements et intelligence au menu

80M€ ont donc été annoncés et ré-annoncés comme investissement apporté par GACP sur les trois prochaines saisons, comprenant la partie transferts mais pas que. Investir sur le club, son centre de formation, le stade et ses partenaires est aussi un élément à prendre en compte. Cette somme de 80M€ est celle estimée par GACP pour "franchir un palier" supplémentaire en "investissant intelligemment" comme l'a martelé Joseph DaGrosa lors de chacune de ses sorties.

Des ambitions variants d'un plateau à l'autre

Au niveau des ambitions, il y aura eu un peu de tout suivant les plateaux télés et radios. Pour cette saison, accrocher l'Europa League a été annoncé sur le plateau de beIN Sports, Joseph DaGrosa évoquant alors le fait que GACP débarque quand la saison a déjà commencé. Pour la suite, c'est beaucoup plus variable : ce dimanche matin, dans 'Téléfoot' (TF1), le titre de... champion était affiché comme objectif à moyen terme ; sur RMC, vendredi, le club visait également l'Europa League à court terme et parfois une place en Ligue des Champions pour la suite. Nul doute que les vrais objectifs sont entre tous ces mots, mais en trois sorties, Joseph DaGrosa aura donc parlé d'Europa League, de Ligue des Champions et de titre de champion, en rivalisant avec des équipes comme le Paris S-G. De quoi nous perdre un peu, en sachant qu'il faudra déjà démarrer par le faot relever l'actuel 19ème de Ligue 1 (après 4 journées).

De quoi rassurer les supporters ?

Difficile à dire mais la majorité d'inquiets avant ces sorties n'a pas basculé dans l'autre camp. Les termes "investissements" et, surtout, les durées changeantes évoquées côté temps d'investissement de GACP et objectifs ont également de quoi soulever d'autres interrogations. Affichée sur une période de 3 à 5 ans, la durée de présence de GACP a également été évoquée à 10 ans par Joseph DaGrosa, et même plus, laissant penser à un engagement de très longue durée avec les Girondins. Douteux quand on sait que les fonds d'investissements ont plutôt la tendance à s'inscrire sur quelques saisons seulement, le temps d'assurer très vite un minimum de retours sur investissement ou de.. partir si les montants ne sont pas à la hauteur des attentes initiales. Mais qui sait... ?

D'autres sorties médiatiques seront certainement au programme de Joe DaGrosa Jr. dans les prochains jours, histoire de continuer à présenter son projet autour du FCGB et de se montrer au monde du football. Paroles sincères de présentation d'un homme et d'un projet de valeur(s) ou récitation des précédents discours pour tenter de convaincre par la répétition ? Seul l'avenir permettre de le savoir avec exactitude.