Florian Brunet (UB 87) : "Merci DaGrosa, cette interview ne nous enlève aucun doute et nous renforce"

Florian Brunet (UB 87) : "Merci DaGrosa, cette interview ne nous enlève aucun doute et nous renforce"

Le - Ultramarines - Par

Florian Brunet (un des porte-parole des UB 87) a été, évidemment, un auditeur attentif des premiers propos dans un entretien en direct de Joseph DaGrosa (retranscription complète ici, à partir du direct d'RMC), fondateur et patron de GACP, le fonds d'investissement américain menant un consortium en passe de racheter les Girondins de Bordeaux.

Sur Twitter, Florian a donc immédiatement réagi, pointant les contradictions et même les mensonges que lui voyait dans le discours de JdG. On rappelle, si besoin était, que les Ultramarines sont farouchement opposés à ce projet de reprise, doutant grandement de la fiabilité de GACP, mais encore plus de King Street, les financeurs :

"1er mensonge : il n’a aucune intention de rester 5 ou 10 ans, leur plan est sur 3 ans, revente ensuite avec une plus-value. 2ème mensonge : ils ne veulent pas investir, toutes nos sources nous le confirment. Troisième mensonge : pas le droit de parler ? Vous l’avez déjà fait. (...) Ah, une première vérité : salaire de Thierry Henry à 200K€/mois rédhibitoire... Sans doute pensait-il qu’un Henry c’est au smic. Mais heureusement qu’il les a impressionnés... (...) Des partenaires solides financièrement, et alors cela les rend-ils philanthropes ? C'est un fond vautour qui lui prête, comme ils en ont l’habitude, à des taux élevés... Dans un ou deux ans, ils combleront les trous pour nos beaux yeux ?

(...) Honnêtement, merci DaGrosa, cette interview ne nous enlève aucun doute et nous renforce. Continuons avec encore plus d’énergie ce combat, qui est certainement le plus important que nous ayons jamais mené... #HandsOffFcgb"

Florian Brunet (UB 87) : "Merci DaGrosa, cette interview ne nous enlève aucun doute et nous renforce"

En continu