Les FCGB Girls montent défier le PSG (J4)

Les FCGB Girls montent défier le PSG (J4)

Publié le - Par - Avant-match

Après une mini-trêve dans cette première partie de championnat en raison du duel entre Lyon et le Paris Saint-Germain pour le premier Trophée des Championnes de l’histoire (victoire de l'OL aux tirs au but), les Girondines reprennent le chemin de la compétition.

Auteures d’un début de saison parfait sur le plan comptable avec trois victoires en trois matchs, dont une face à Montpellier à domicile il y a 15 jours (1-0, J3), les filles de Pedro Martínez Losa se déplacent, ce dimanche, sur le terrain du Paris S-G pour la 4ème journée et un autre choc.

Le PSG, c’est un sacré client pour nos Girondines ! Même si le palmarès du club reste bien pâle eu égard aux investissements consentis par le club parisien, mais il n’en reste pas moins que cette équipe est redoutable. Côté mercato, le départ de l’attaquante internationale chinoise Wang Shuang cet été constitue la seule perte majeure de l’effectif. Car le club a réussi à conserver trois joueuses majeures : la défenseure et capitaine espagnole Irene Paredes, puis la milieue internationale brésilienne Formiga et l’attaquante danoise Nadia Nadim. Ajoutons à tout cela les internationales françaises dont les offensives Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto, meilleure buteuse du club et du championnat la saison dernière, et Paris présente une équipe solide et complète.

Côté terrain, les Parisiennes ont vécu une préparation assez tranquille avec des matchs amicaux face à des équipes étrangères (Milan AC, Bayern, Juventus) et des équipes françaises (Orléans, Montpellier). En préparation, le PSG affiche un bilan de 4 victoires et un match nul ; comme les Girondines d'ailleurs. Depuis la reprise de la D1 Arkema 2019-20, les Rouge et Bleu ont, tout comme les Marine et Blanc, réalisé un sans faute : trois matchs, trois victoires ; 7-0 face à Soyaux, 6-1 à Metz et 4-0 face à Dijon. Seule ombre au tableau dans ce beau début de saison, les joueuses d'Olivier Echouafni ont concédé le match nul 1-1 face à Lyon pour le premier Trophée des Championnes de l’histoire, entre le champion rhodanien et son dauphin, et sont inclinées lors de la séance des tirs au but.

Du côté des Girondines, rien à signaler dans l’effectif. Toutes les joueuses (sauf les deux blessées de longue date) sont là, opérationnelles, et Pedro Martínez Losa ne devrait pas changer ses plans. L’entraîneur girondin a maintenu ses joueuses sous pression, malgré les excellents résultats depuis le début de saison. Plutôt pointilleux sur les détails, le coach espagnol a peaufiné certains réglages tactiques lors des séances d'entrainement de la semaine, notamment lors de la perte du ballon. Face à Montpellier, le collectif bordelais a souffert du fait du positionnement de certaines joueuses offensives trop haut sur le terrain, ce qui a souvent coupé l’équipe en deux, laissant le duo Charlotte Bilbault - Inès Jaurena exposé aux contres montpelliérains. Les Girondines, après avoir battu Montpellier grâce à un but en fin de match de Viviane Asseyi, devront sortir un gros match, dimanche (14h45, au Camp des Loges de Saint-Germain-en-Laye), pour ramener quelque chose de Paris. Face à une telle équipe, les FCGB Girls devront se montrer plus efficaces à la récupération et dans l’utilisation du ballon, montrant qu'elles sont de vraies candidates au podium... voire plus.

La compo probable : Nayler - Sousa, Thibaud, Gilles, Chatelin © - Bilbault, Jaurena, Karchouni (ou Lavogez) - Sarr, Asseyi, Shaw.