[Bilans 2018 - 2019] : Youssouf Sabaly, le Lion ne rugit plus

[Bilans 2018 - 2019] : Youssouf Sabaly, le Lion ne rugit plus

Publié le - Par - La Rédac.

Complice d'un certain Malcom lors de ses deux premières saisons à Bordeaux, Youssouf Sabaly a été décevant pour sa troisième année en Marine et Blanc. Avant un départ cet été ?

Indéboulonnable de 2016 à 2018 (d'abord prêté par le Paris Saint-Germain et puis acheté en 2017), Youssouf Sabaly a déçu en 2018-19, pour sa troisième saison avec les Girondins. L'international sénégalais, qui avait joué à gauche pendant la Coupe du Monde 2018 en Russie, s'était surtout blessé lors du dernier match de poule, ce qui avait gêné son été, sa prépa et... son transfert à Naples.

Finalement resté à Bordeaux, alors qu'il aurait sans doute bien aimé aller tenter sa chance au Napoli, l'ex d'Evian et de Nantes n'est revenu que fin août - début septembre et a eu du mal physiquement avec l'enchaînement des matches, des voyages et des compétitions, entre Ligue 1, Coupe d'Europe et qualif' à la CAN. Des performances moins bonnes qu'avant, moins de gestes décisifs, des petits pépins physiques et des mises sur le banc ont ainsi marqué la saison de Youssouf. Son concurrent espagnol, recruté en prêt du FC Barcelone, Sergi Palencia, a d'ailleurs partagé un temps de jeu quasi identique avec Sabaly. Le tout dans la saison sportive de misères et de galères que l'on sait (mauvais résultats, changements d'entraîneurs, reprise du club, transition), qui n'a aidé aucun joueur à se montrer sous son meilleur jour, et surtout pas Sabaly. Orphelin de Malcom sur le côté droit, le N°20 du FCGB n'a pas retrouvé de relation technique semblable avec Yann Karamoh ou Samuel Kalu et le flanc droit n'a plus été un point fort des Girondins.  

Cet été, alors qu'il va jouer la Coupe d'Afrique des Nations 2019 en Égypte avec les Lions de la Teranga, Sabaly (26 ans) a de grandes chances de quitter les Girondins, à 2 ans de sa fin de contrat, et alors qu'il a encore une belle valeur marchande pour aider le club à renflouer ses caisses. Ses remplaçants, Raoul Bellanova (19 ans, 1M€, Milan AC) et Enock Kwateng (22 ans, libre, ex- Nantes), sont déjà arrivés et des clubs anglais seraient tentés par son profil, lui qui avait voulu aller à Fulham - qui agissait dans le dos du club - fin janvier. Un élément perturbateur de plus dans une saison médiocre pour Youssouf Sabaly.

Sa note G33 :

5.22/10 sur 29 matchs notés

Son bilan stats :

31 matchs joués

28 titularisations

2601 minutes jouées

2 passes décisives

3 cartons jaunes