Frédéric Longuépée : "Fulham s'est mal comporté"

Frédéric Longuépée : "Fulham s'est mal comporté"

Le - Mercato - Par

En conférence de presse de présentation de Yacine Adli, la question du cas Youssouf Sabaly a été abordée. Dans les dernières heures du mercato d'hiver, des rumeurs évoquaient des nouveaux contacts entre Fulham et le latéral, avant qu'une offre tardive n'arrive sur le bureau de la direction bordelaise.

Agacé par ces manières, le président des Girondins, Frédéric Longuépée, a détaillé cet épisode, prenant la parole à Ulrich Ramé (directeur technique / sportif), à qui était adressée la question originelle :

"Permettez-moi d'abord de dire que je suis très étonné qu'un club contacte un joueur sans en parler à son club. Il y a des manières à respecter et ça ce ne se sont pas des manières. Nous avons reçu une offre hier à 20h03. Il existait une clause, dans le contrat de Youssouf Sabaly, qui aurait permis de réaliser ce transfert, malheureusement, au-delà du fait que le club de Fulham s'est mal comporté, cette offre est également arrivée à un moment où globalement vous ne réalisez pas un transfert, en cette fin de fenêtre des transferts. Youssouf Sabaly fait partie de nos cadres et il est important pour nous. On compte sur lui pour la fin de saison. Nous avons fait savoir à Fulham ce que nous pensions de tout ça. Si Youssouf est parti là-bas ce 31 janvier ? Disons simplement qu'il en a émis le souhait et que nous lui avons fait part de notre avis négatif."

Retranscription faite par nos soins

Frédéric Longuépée : "Fulham s'est mal comporté"

En continu