Souleymane Cissé s'explique sur le cas Thibault Klidje

Souleymane Cissé s'explique sur le cas Thibault Klidje

Le - Interview - Par

Sud Ouest et 20 Minutes ont confirmé l'information de L'Équipe, hier, sur le départ de Souleymane Cissé, qui a présenté sa démission des Girondins de Bordeaux, lui qui occupait un rôle flou au niveau de la gestion de la politique du centre de formation. Officiellement, Cissé - première recrue de l'ère GACP, l'ex co-actionnaire du FCGB - part pour des désaccords avec ses dirigeants, estimant que les jeunes ne sont pas assez mis en avant. Son départ sera effectif, au plus tard, d'ici fin juin.

On se dit pourtant, aussi, que les affaires autour des transferts des jeunes Naoufel Khacef et Thibault Klidje ont joué, mais sur le cas du jeune attaquant togolais Souleymane Cissé s'explique ainsi, via L'Équipe :

"Lorsqu'on me présente à Thibault Klidje, j'ai affaire à deux agents qui disent s'occuper de lui, un en Europe de l'agence SportBack (Youcef Boudjemai), l'autre en Afrique (Mawuli Avorgah). Je fais venir le joueur, tout le monde valide l'essai, et on se dit prêt à donner 50 000€ d'indemnités de transfert. Là, les deux agents entrent en conflit. Pour moi, c'est terminé... 6 mois après, notre juriste (Heidi Verdet) a été contactée par un avocat français, qui se prévalait du mandat du joueur. Ce que nous avions vérifié. À partir de là, on est tombés d'accord avec son club et, à ma connaissance, aucun intermédiaire n'a été payé."

La FIFA va, cependant, devoir juger s'il y a eu un transfert relais ou non autour de ce garçon, qui serait passé de la D1 togolaise à la D3 congolaise pour mieux signer chez les Girondins.

Souleymane Cissé s'explique sur le cas Thibault Klidje

Contenu sponsorisé

En continu